S’acheter des fleurs

Je suis allée m’acheter des fleurs. 3 roses blanches. Pour couronner cette journée.

Une journée de vacances, de RTT, une vraie parenthèse, où pour une fois, je ne me suis pas sentie tiraillée, happée.

Je me suis réveillée avec un rêve qui vient me visiter chaque année, où il est question d’un ami aimé et perdu.

J’ai savouré chaque seconde de mon petit déjeuner, pris lentement, avec les mots terrifiants de Patrick Cohen en fond (Patrick si tu me lis, je t’aime d’amour).

Je suis allée me balader, accompagnée par le seul chant des oiseaux.

J’ai déjeuné avec des personnes aimées, qui savent tout de moi, plus que moi (ce qui en soi est très embêtant).

J’ai lu les mots doux d’Agnès Ledig, puis je suis allée visiter une amie.

J’ai mis loin le travail et ses contingences, le prochain entretien que je vais devoir passer à nouveau, la surcharge de travail, la fatigue, la colère sourde.

J’ai mis loin mon couple, moi, nous …

J’ai adoré cette journée.

Il me faut définitivement plus de parenthèses…

Winter is coming

La neige est tombée, accompagnée d’un froid saisissant. Comme pour dire qu’il faut tourner la page. Passer à autre chose.

Passer à autre chose, je ne rêve que de ça.

Un chalet en montagne, une vue baignée de neige. Un feu qui crépite, du chocolat chaud (du Angelina, ma gourmandise n’est jamais loin), un bon bouquin, un pyjama et des chaussettes pilou et un lit king size.

Ce serait ça le bonheur.

Le silence, la nature et moi.

Car tout le reste devient trop, tous les autres sont de trop.

La reconnexion, le silence, la mise à distance me sont indispensables et pourtant impossible à mettre en œuvre. Impossible d’échapper aux contingences du quotidien, même lorsque le bruit intérieur devient assourdissant.

Proust

Suis taguée.

Je ne suis pas folle de l’exercice, mais je m’y colle pour l’inventive Cécile 😉

– Raconter 11 choses sur soi.
– Répondre aux 11 questions de la personne qui t’a taguée.
Les 11 choses sur moi :

– J’adore le jeu Carcassonne (et je ne suis pas mauvaise)

– Je kiffe Marc Beaugé (du Supplément de Canal +) et mon Namoureux le vit bien 😉

– J’aime beaucoup les voitures (que jusque là je changeais tous les 2 ans)

– Je suis trop forte pour la soupe de lentilles, seul plat que je réussis sans me tromper

– Je pleure devant les dessins animés (tous sans exception)

– Je prends toujours le même chemin pour aller au travail depuis 10 ans (comment ça j’ai un toc ?!!)

– Je nourris une passion pour les éclairs au beurre salé de ma boulangerie fétiche à Paris

– Je ne décroche plus le téléphone le soir après 21 h

– Je suis addict à mon blog

– Je suis dyscalculique (et ne me soigne pas)

– Je n’aime pas le vin rouge

Les 11 questions de Cécile :

– Une passion ? L’écriture, mon exercice vital, ma respiration

– Le jour de la semaine que tu préfères ? Le samedi matin

– Le projet qui te fait avancer ? Aucun pour le moment…

– La chose qui te met en colère ? L’injustice, la bêtise humaine

– Le détail qui tue ? Le persil entre les dents ?

– Une qualité ? La bienveillance, l’écoute, l’humanité, la sensibilité, l’humour (ça fait 5)

– Ton plus grand rêve ? Avoir un enfant, une maison en bois, épouser Namoureux, voyager en famille (j’ai trop de rêves non ?)

– L’objet qui ne te quitte pas ? Une pierre noire dans mon sac à main

– Un souvenir d’enfance ? Les vacances à la Mer

– Méditerranée ou Atlantique ? Méditerranée

– Et maintenant, que vas-tu faire ? Me démaquiller, me brosser les dents et m’écraser dans mon lit

Je passe le relais à qui veut 😉

Nommer son rêve *

* Sur l’inspirante idée de Christie

Parce que certains de mes rêves s’évaporent doucement, pour je l’espère laisser la place à d’autres, parce que depuis que je me suis remise à la visualisation créatrice, c’est un rêve que je caresse presque quotidiennement.

Parce qu’en ce moment, il me faut garder un pied dans la difficile réalité, c’est dans mes rêves que je m’échappe le plus souvent possible.

Je vous livre ici ce que j’ai déposé chez Christie, n’hésitez pas à partager avec nous !

« Avec Namoureux nous avons un beau chalet à la montagne.
Un espace spacieux :
Avec un grand bureau. Namoureux y a déposé de son côté tout son petit bazar électronique et moi toutes mes petites affaires aimées (livres, articles, collages, articles…).
Avec plusieurs chambres pour les petits enfants et les amis.
Une belle cuisine pour qu’ensemble nous préparions le fruit de notre petit jardinet qui donne sur la montagne.
Une cheminée pour nos soirées-jeu l’hiver.
Nous avons aussi cette chance : avoir un beau jardin. De beaux arbres plantés pour nos 40, 50 et 60 ans. Chaque été nous faisons une grande fête sous ces arbres qui ont vu pousser notre petit puis ses petits à lui.
Nous prenons le temps. Un temps pour nous 2, un temps pour chacun.
Je continue le tai chi avec une équipe de jeunettes qui me fait rire, je participe à un atelier d’écriture.
Je fais des confitures, je confectionne avec mes mains.
J’ai un peu maigri : j’aime enfin mon corps, ses bosses, ses marques du temps. Il n’y a pas trop de tâches sur mes mains (que j’aime beaucoup). »

Tout cela finalement ressemble à la paix retrouvée…