Le dimanche

Le matin, elle regarde les émissions religieuses. Elle écoute, se remémore, se connecte à son Dieu, désormais figure lointaine, auquel elle n’est plus très sûre de croire.

A 10 h, c’est l’heure de la pause, l’heure du thé ou du café brûlant, selon l’humeur.

Après seulement, elle concède à ce que je lui masse pieds et jambes, en l’absence du passage de l’infirmière.

C’est le moment où elle me répète que mes mains sont vraiment douces et que j’aurais dû en faire mon métier.

Et puis, l’air de rien, enfoncée dans son grand fauteuil, elle lance les hostilités  « papotage ». Le boulot, le mari, la famille… Elle radote un peu mais je la laisse faire.

Parce qu’elle aime bien et moi aussi. J’aime ses petits conseils, ses vieux adages, ce doux moment rien que pour nous 2. Un moment de présence l’une à l’autre, précieux.

img_20160907_193808

 

 

Publicités

Le truc que je peux te dire…(après 2 verres de vin blanc)

– Je regarde 4 mariages pour 1 Lune de miel : c’est pour l’inspiration

– Je suis dingue de mes pieds. Non pas que je les trouve beaux, c’est juste que je leur rends grâce de me porter tous les jours. Aussi, une fois par semaine, je peeling, je ponce, je masse. J’adoooore. 3 fois par an, je leur offre une séance chez Christine, une réfléxologue plantaire de talent.

– J’ai une culotte fétiche (10 ans d’âge) que je ne mets que lorsque Namoureux n’est pas là et exclusivement le week end.

– Parfois, quand j’entends mon voisin rentrer, je l’espionne depuis ma fenêtre… pour savoir s’il rentre seul ou pas. J’entends d’ici tes Ouuuuh. Je sais c’est moche mais c’est par pure curiosité, suis pas intéressée j’ai un Namoureux !

– Je jure en voiture comme une charretière, je sais c’est moche mais ça m’aide grandement à tenir…

Bien évidemment, tout ceci reste entre toi et moi 😉