Putain Putain

Mortifiée encore une fois par ce qui se passe. Là tout près.

Mes pensées vont aux Belges…

Et je remercie le ciel que mon mari ne soit pas aller travailler à Bruxelles aujourd’hui.

 

Un peu du nord…

Sillonner ses pavés

Boire des morts subites au Vossen, déguster des Waffel tendres qui fondent sous la bouche, se laisser attendrir par les boulettes de viande

Entrer dans la cathédrale, se laisser happer par le silence et la beauté du lieu

Se noyer dans la foule de touristes sur la Grand Place

Se laisser tenter par des chocolats

Ne pas dormir

Contempler les murs pour y trouver des traces de BD

Dédaigner le Maneken Pis

Être surpris par les magnifiques façades Art Nouveau

Trouver des coins de soleil qui réchauffent

Rencontrer Magritte

Rêver dans le Palais Royal

Ne pas pouvoir échapper à une lombalgie (comme d’hab pendant les vacances)

DSC09890

Rétro # 8

Une nouvelle teinte de cheveu : rouge

Des mails « régleurs de compte » envoyés et reçus qui ont engendré de part et d’autre une grande tristesse

La question de la famille étirée dans tous les sens, sous tous les angles, pour comprendre

Nasri et Ribéry (as « les bouffons du foot ») qui nous font leur show. Olé

La situation entre Israël et la Palestine qui empire et m’attriste profondément (autant qu’elle me met en colère). Des scènes qui font froid das le dos à Donetsk et qui rappellent les heures sombres du nazisme

Avoir le besoin physique de lâcher ce travail qui m’étouffe. Avoir  envie de le quitter VRAIMENT. La non politique de l’emploi m’afflige et les directions prises dans ma région me laissent dubitative. Je n’ai plus envie de poser ma pierre à un édifice qui se casse la gueule.

M’interroger sur la fatigue continuelle qui m’habite depuis l’enfance et sur le sentiment de vivre une vie qui n’est pas la mienne…

Une soirée de filles qui fait du bien et dont l’effet dure plusieurs jours

Une amie d’enfance « retrouvée » sur facebook : lui écrire ou pas ?

Collègue de FIV m’annonce qu’elle attend des jumeaux. Avec douceur et retenue, comme pour me protéger, m’épargner. Elle éclipse son bonheur à elle pour laisser place à mon vide à moi

Robin Williams qui nous laisse

Un we de parents pour préparer le mariage et ma mère dans tous ses états encore

Des soirées à pleurer… pour laisser sortir la colère et la douleur

Un mariage fastueux dans un château, qui donne des idées (bon dans la limite de nos moyens quand même…)

L’hyperphagie à son apogée

Coup d’accélérateur pour le mariage  : le Namoureux se charge de la création du blog, le save the date est prêt à être envoyé (finalement), de nouvelles idées pour la déco, la play liste qu’on peaufine, la cérémonie laïque que nous commençons à construire

Les vacances : enfiiiiiin, la terrible décompression qui s’en est suivie et qui a durééééé (comme à chaque fois)

Valls et son gouvernement. Y a t il seulement en France des politiques suffisamment solides pour faire face à la situation ?

Les parisiennes qui remettent bottines et écharpes au sortir de l’été

Des Vacances 2 jours en Belgique, ville dans laquelle IL A FAIT BEAU !!!! et dans laquelle j’aimerais émigrer

Des lectures : Camille Anseaume et son « Un tout petit rien ». Camille dont je suis le blog depuis longtemps et dont les mots viennent toujours me toucher, m’attendrir. Son livre est une suite logique, un magnifique hommage, une merveilleuse déclaration. Camille qui remercie les lecteurs de son blog, dont je suis depuis quelques temps déjà, et qui va savoir pourquoi vient me toucher au coeur.

Il y a eu aussi les « Curieuses rencontres du facteurs de Skogli » de Levi Henriksen. Une plongée dans le quotidien agité d’un facteur qui renoue avec son passé pour mieux construire son avenir. Une belle exploration des relations. De belles rencontres, que je recommande.

Un mois wet wet wet

L’annonce de mon entrée dans la clinique qui fait perdre les kilos pour le 08/09. Enfin une bonne nouvelle.

 Bonne rentrée à vous 🙂