Novembre

Se lever avec l’horreur, encore // Tomber sur le site professionnel de cette femme que j’ai accompagnée jadis. Une personne en mille morceaux, aujourd’hui si joliment reconstruite… et avoir envie de reprendre contact // L’apéro qui décoiffe avec les ex-collègues, un pur moment // Ne plus pouvoir me rendre dans cet l’hôpital honni, avec cette régularité et m’en vouloir… // Les commémorations, indispensables // La neige, dans ce décor féerique… et devoir le quitter // Chercher l’air et ne pas y parvenir // 2 formations à la suite. L’envie de reprendre soit une longue formation, soit des études // Décider pendant un mois de ne pas me connecter à l’information // Cette ville, seule. Une parenthèse heureuse et salvatrice //Le cancer de ma cousine, le cancer de ma cousine, le cancer de ma cousine… // Chercher à prendre un tournant mais lequel ? // Voir la mer // M’offrir l’hôtel et le restaurant, pour moi toute seule, parce que je le vaux bien // Marine et sa fatwa bancaire. A-t-elle pensé au woman show ??? Morte de rire // L’Égypte // Enfin lui trouver une place « en maison » // Le glyphosate (putain de bordel de merde !!!!) // Aller voir le Brio, avec Daniel Auteuil. Tellement aimer Daniel Auteuil (et la fabuleuse Camélia Jordana) // Offrir des chocolats à mon garagiste (non je ne drague pas) // Me rendre compte que cette année a été follement chargée, finalement…// La neige qui arrive (vraiment, enfin !) // Sentir, curieusement et malgré les difficultés que ce nouveau poste et celui qui me convient (pour le moment…) // Une nouvelle accroche avec cette collègue. Insupportable. Pas l’énergie. Envie de l’éclater // Des rencontres.