8 semaines

Qu’elle est posée sur ce lit, sans pouvoir bouger, se lever

Sans pouvoir rentrer

Le temps est long, affreusement, douloureusement.

Pour elle, infiniment, pour nous continuellement.

Nous faisons les voyages, nous arpentons les couloirs, nous attendons des réponses qui ne viennent pas nous attendons une place, ailleurs, qui ne se libère pas.

« Est ce que je serai rentrée à Noël ? Non Mamina, je ne crois pas… »

Elle ne comprend pas tout et nous ne pouvons pas tout dire. Hyperthyroïdie, transfusions, altération irrémédiable des tissus, Horton qui prend toute la place. Son moral de plus en plus bas.

Putain de Horton…

En 8 semaines, une puis deux, trois, six voisines de chambres se sont succédées et elle est toujours là.

Depuis tout ce temps, elle a tout enduré. Un infirmer en service d’urgence crasseux, qui tandis qu’elle avait soif, après plusieurs heures d’attente dans un couloir surchauffé, lui a demandé de se taire d’abord, si elle voulait boire. Il a eu cette aide soignante qui lui a assené que la nuit, il ne fallait pas sonner : « Les couches c’est fait pour ça ».

Bien sur, l’interne est adorable (mais dépassé), nous avons des infirmières « préférées », attentives, douces, à l’écoute… Comme elle.

Mais quoi ? Jusqu’à quand ? Quelle est cette vie qu’elle endure, cette perte d’autonomie sans penser à la dignité.

La dignité !!!! Cet essentiel lorsque l’on est dans son état. Dans n’importe quel état d’ailleurs…

Noël ?

Si près et tellement loin.

 

16 réflexions sur “8 semaines

  1. AlainX dit :

    Je compatis à ce que vit Mamina…. c’est tragique…
    Ce type d’emportement et de maltraitance agressive contre les « patients », je l’ai connu, je le connaîtrai peut-être encore… le personnel de nuit qui roules ses chariots à grand fracas, qui parle haut et fort comme si on était à la foire du trône dans les couloirs pour empêcher tout le monde de dormir et ensuite crie sur les gens qui réclament quelque chose… c’est, hélas, bien plus répandu qu’on ne le croit…
    La nuit tous les infirmiers/ères et aide-soignants sont gris… et comme ils sont garantis d’impunité… étant donné qu’il y a grande pénurie de personnel de nuit… ils se croient tout permis…
    mais bien sûr que les couches c’est fait pour pisser et chier dedans la nuit !
    qu’est ce qu’elle demande la vieille ! Et bien sûr on sait bien que l’équipe de jours la laissera dans sa merde jusqu’à midi… au moins… qu’est-ce que vous voulez : on est débordé ! Alors quand la merde déborde des couches… c’est vrai qu’on la change parce que ça commence à puer !
    J’exagère dans l’expression. Je n’exagère pas dans les faits ! J’en fus témoin sur une femme à l’hôpital, dans le lit d’à côté. C’est moi qui est appelé pour qu’on s’occupe d’elle. On m’a répondu : de quoi vous vos mêlez Monsieur !
    mais c’est vrai, nous avons la meilleure médecine du monde, c’est bien connu ! Et un système hospitalier hors pair… ! Tous les politiques nous le disent…

    • Cloudy dit :

      Cher Alain, je te rejoins sur bien des points. Malheureusement !
      Je découvre l’envers du décor avec effroi.
      Je nuance, ils/elles ne sont pas tous-tes pareil-les mais effectivement la nuit laisse la place à d’inadmissibles débordants.
      La bise 🙂

      • AlainX dit :

        Bien sûr, il y a des gens admirables, et c’est probablement la grande majorité.
        Il n’empêche, il faut dénoncer les abus en particulier sur des personnes âgées en grande faiblesse.
        La responsabilité des faits déplorables relève à la fois d’une responsabilité personnelle du soignant, et d’une responsabilité collective hospitalière, dans la mesure où « le rendement par patient » pour des raisons de profits financiers, déshumanise peu à peu les hôpitaux publics et encore plus certains hôpitaux privés, qui ont l’audace de prétendre que chez eux on est mieux choyés que dans le public… L’établissement que j’ai évoqué était une clinique privée… où les soins étaient chronométrés…

  2. Célestine dit :

    Ton billet me déchire le coeur, moi qui ai fait entrer ma mère dans une maison de retraite formidable, où les personnes sont bien traitées, et aimées.
    J’espère de tout coeur que la situation va s’améliorer pour elle et je compatis à ta peine.On se sent si impuissant(e) dans ce genre de choses 😉
    Bises empathiques
    ¸¸.•*¨*• ☆

  3. Coumarine dit :

    chère Cloudy, tout cela est bien difficile à vivre, autant pour le patient que pour la famille, bien souvent impuissante.
    (j’ai accroché au mot Horton… oui moi qui en souffre depuis 6 ans, je dis avec toi; PUTAIN DE HORTON)

    • Cloudy dit :

      Il n’y a pas si longtemps, à l’annonce de la maladie, que je faisais le lien avec toi…
      Je reviendrai très certainement vers toi.
      Je te serre fort

  4. MORGANE dit :

    Ma pauvre Bichette, j’ai envie de te serrer dans mes bras, là maintenant. Alors je pense très fort à toi pour que tu sentes la chaleur de mon affection pour toi.
    Mes meilleures pensées volent vers toi et Mamina.
    Force, courage et chaleur humaine ❤

  5. Melle Bulle dit :

    Qu’il est terrible de vieillir … et de voir vieillir les gens qu’on aime …
    Je t’envoie tout mon soutien et mon amitié même si elle n’est « que » virtuelle …
    J’ai été soulagée quand le 14 octobre ma mamie s’est envolée, après 92 ans belles années … elle n’a pas trop « trainé » et a choisi je crois de mourir … enfin, elle était prête et sereine … elle a dit, c’est le moment … et ses filles ont pu être à ses côtés avec qu’elle ne s’en aille pour toujours. Mais cette dignité perdue, c’est ce qui a toujours fait rager ma grand-mère … Elle aussi, en maison de retraite, appelait la nuit, 1, 2, 3 … 9 fois pour faire ses besoins aux toilettes et pas dans une couche … Elle avait vraiment la rage envers les aides soignantes qui ignoraient ses appels … c’était devenu terrible … d’un côté les bons et de l’autre les mauvais soignants … On a encore tellement de chemin à faire sur la route de la dignité des personnes qui souffrent, qui vieillissent, qui se meurent …
    J’espère qu’avant Noël Mamina sera ailleurs et plus confortable … plein de pensées à toi et à elle !

En direction du Cloudy World

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s