Tout ce temps ici

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai écrit. Des historiettes, des nouvelles. L’écriture a été, est, ma meilleure amie, mon remède absolu, un besoin physique.

J’ai nourri le secret espoir d’écrire un livre sur les femmes de ma famille. Tout était prêt dans ma tête. Il aurait été question d’immigration (mon arrière-grand mère italienne), de féminité (si peu présente chez toutes, des arrières grands mères, en passant par les grands mères et les tantes, sans oublier ma propre mère), et bien sûr de maternité. Un point central et néanmoins épineux dans ma famille.

Mais je me suis rapidement rendue à l’évidence que je n’ai pas de talent, ni même la patience suffisante de me jeter dans un tel projet.

Alors, le titre chéri que je voulais donner à ce livre, je l’ai donné à mon précédent blog. La Femme floue. J’ai ouvert ce blog lorsque nous avons commencé notre parcours PMA avec mon Népou, afin d’y relater nos premiers pas, pour partager et aussi déposer tout ce que cela représentait pour moi. Une période longue et douloureuse, faite de deuils, de renoncements mais aussi et surtout d’amour. Impossible néanmoins de continuer avec lui.

Impossible de me relire, de remonter le fil de ce chemin parcouru. J’ai donc fermé ce blog pour venir m’installer ici.

C’était il y a 5 ans, c’était hier.

J’aime cet espace où je peux être moi sans filtre, où je peux laisser jaillir les mots, explorer des recoins ; déposer sans craintes, mes ressentis, mes doutes, mes espoirs aussi. Je crois pouvoir dire que l’écriture est ma thérapie. Une thérapie, certes partagée mais le moyen rêvé pour mettre en mots et me faire avancer et réfléchir. Un moyen de me recentrer alors que mon quotidien (professionnel) est tourné vers l’écoute de l’autre. Une fenêtre sur moi…

Parfois, je m’éloigne mais je reviens toujours avec le même plaisir et la même énergie. Grâce à cet outil, j’ai ouvert des portes et j’en ai fermé quelques autres.

Certes, les pratiques ont beaucoup changé, on ne partage plus de la même manière avec nos « lecteurs », mais peu m’importe. Je prends toutes les bonnes choses que me réserve ce lieu aimé.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

24 réflexions sur “Tout ce temps ici

  1. monpetitoeuf dit :

    Je partage ton point de vue sur mon espace à moi aussi. Il m’a été salvateur quand j’ai appris ma menaupose et bien après lors des échecs. Écrire me permettait de prendre du recul et de sortir ce que j’avais besoin de dire ! Bisoussss

  2. Catherine dit :

    J’aime vous lire. Depuis une bonne année maintenant. J’ai remonté le fil..silencieusement
    Et j’y ai trouvé de l’écho sur mes propres questionnements. Parfois j’ai juste accueilli l’écrit.
    Vous avez votre style, votre sensibilité. C’est un vrai plaisir.
    Merci.

  3. Coumarine dit :

    tu as le talent d’écriture qui convient pour mener à bien un projet plus long…
    si tu le souhaites vraiment, peu importe le temps que tu y mettrais: as-tu pensé que ce sujet est porteur?
    moi, j’ai envie de t’encourager

    • Cloudy dit :

      Chère Coumarine.
      Je ne sais pas si ce projet est porteur. J’avoue que ce projet était avant tout purement égoïste.
      Je sais que ce n’est pas (ou plus ?) le moment pour moi.
      J’admire ton courage en écriture…
      Je t’embrasse, merci pour tes encouragements
      Des bizettes

  4. Marine dit :

    La patience suffisante, peut-être, mais le talent sûrement pas !
    Tout ce que tu nous laisses à lire ici est très agréable, délicat, doux-amer et poétique. Je pense sincèrement que tu aurais la capacité de rassembler tout ça en un roman.
    Et sinon, pourquoi ne pas te lancer dans le NaNoWriMo alors, comme un petit jeu et ou un essai sans conséquence ? 😉

    Bises

    • Cloudy dit :

      Chère Marine, merci à toi pour ce doux retour, que je prends avec beaucoup de plaisir.
      Je ne suis pas tentée par le NaNoWriMo pour être sincère.
      J’aime écrire quand ça vient, ce qui me vient 🙂
      Douces pensées 🙂

  5. Anonyme dit :

    Bonjour,
    Voici quelques semaines, quelques mois peut-être maintenant que je viens ici lire (parfois même avidement). J’ose l’avouer puisque j’écris anonymement…
    Quel écho j’ai trouvé à mes mots !! D’abord l’hyperphagie, puis la famille (ou l’absence de famille), les parcours PMA qui marquent ton corps (et ta tête) à tout jamais. Cet envie de silence qui croit chaque année un peu plus.
    Tu manie les mots avec brio, tu m’as fait du bien, du mal aussi (bien involontairement de ta part nous sommes d’accord !) en faisant resurgir ce qu’on essaie d’enfouir.
    Je me sentais un peu gênée de te lire en épiant à ta fenêtre. Alors aujourd’hui je te remercie sincèrement.
    Ceci n’a rien à voir avec ton post mais marque plutôt une trace de mon passage…
    À bientôt peut-être !!

    • Cloudy dit :

      Très chère anonyme.
      Merci sincèrement pour ce message qui me touche infiniment.
      Au contraire, il a tout à voir avec ce que je pose ici.
      Mes mots n’existent que s’ils sont partagés, s’ils trouvent un écho.
      Même si je trouve ma pratique égoïste, je viens ici aussi pour recevoir et ne me sens donc pas épiée.
      Nous ne sommes pas seules 🙂
      Au plaisir de te lire.
      Douces pensées

  6. mouchette dit :

    Comme d’autres, j’aime beaucoup te lire et tes articles sont toujours bien écrits. J’hésite même parfois à te laisser un petit mot car je n’ai pas la même aisance pour écrire de jolies phrases.
    Bref, continues à nous faire partager ton quotidien, comme tu en as envie et quand tu en ressens le besoin surtout.
    Bon courage pour ta dernière journée et c’est bientôt le week-end ! Des bises !

    • Cloudy dit :

      Merci chère Mouchette pour ce joli message.
      Je pars du principe qu’il faut s’écouter : écoutes toi lorsque tu as envie de laisser des messages. J’ai toujours grand plaisir à te lire (et puis sincèrement, ce n’est pas le style qui compte mais l’intention !)
      Je t’embrasse

  7. Rubynessa dit :

    Si on a la chance de pouvoir communiquer ses idées et pensées à travers l’écriture je trouve qu’un blog est toujours salutaire, le but étant de se faire du bien et prendre soin de soi, peu importe sous quel forme…

  8. Célestine dit :

    L’écriture de mon blog et du tien nous a fait nous rencontrer, et rien que pour cela, c’est vraiment chouette !
    je te souhaite du succès dans ton projet, quoi que tu décides.
    Et je t’embrasse.
    ¸¸.•*¨*• ☆

En direction du Cloudy World

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s