Poser le diagnostic

Le besoin de silence, de plus en plus prégnant

La gêne causée par le bruit, la lumière

La difficulté à me trouver dans des endroits qui regorgent de monde

Les pleurs, à tout bout de champ

La difficulté à choisir, à trancher, à me déterminer

La peur de ne pas réussir, de décevoir

Les émotions fortes qui m’arrivent, suscitées par des œuvres littéraires, musicales, photographiques

Les changements impromptus qui me mettent dans tous mes états

Le sentiment de stress intense dans certaines situations

L’impatience qui vient me bousculer tous les jours

La ligne toujours ténue qui me sépare de la dépression

C’est ça, juste ça….

Enregistrer

Publicités

18 réflexions sur “Poser le diagnostic

  1. Célestine dit :

    Bienvenue au club, si j’ose dire. Mais c’est un don ! Depuis que j’en suis persuadée, ma vie a changé.
    Dans la série, il y a aussi le « je pense trop » de Christel Petit-Collin, qui m’a beaucoup aidée.
    J’ai telement écrit sur le sujet.
    Sans vouloir t’assommer de ma prose:
    http://celestinetroussecotte.blogspot.fr/2015/11/hyperesthesie.html
    http://celestinetroussecotte.blogspot.fr/2014/05/peau-de-fee.html
    http://celestinetroussecotte.blogspot.fr/2013/05/plumes-de-canard.html
    Je t’embrasse, sister ! 😉
    ¸¸.•*¨*• 🦋

    • Cloudy dit :

      Chère Célestine, j’ai un grand pas à faire avant de penser qu’il s’agit d’un don.
      Mais je suis heureuse de pouvoir te lire sur le sujet et peut être même partager sur la question.
      Car, cette lecture me laisse penser que pour le moment il y a peu de solution pour modifier cet état.
      Heureuse aussi de gagner une grande sœur !
      Douces bizettes

  2. AlainX dit :

    Espérons que ce livre t’apporte des lumières … non aveuglantes…
    mais dans la liste que tu fais, il y a des besoins qui semblent tout à fait légitimes pour ne pas dire nécessaires. Le silence par exemple. Certaines émotions fortes (positives) qui viennent rejoindre et susciter le meilleur de nous-mêmes…

    • Cloudy dit :

      Cher Alain, je t’invite à lire les textes de Célestine, très éclairants sur le sujet.
      Il est question, dans ce qu’elle écrit, non pas de petits désagréments mais de vraies gênes, voire de souffrance.
      Je pourrais te parler de cette après midi passée chez des amis ce we, en présence de jeunes enfants et de l’état dans lequel je suis partie de chez eux. Souffreteuse, ni plus ni moins, comme si j’avais traversé un ouragan.
      Je te rejoins pour les émotions positives, transcendantes. Les autres me laissent sur le carreau, littéralement…
      Ce livre m’apporte indéniablement des éclairages oui 😉

  3. choops dit :

    bonjour,
    J arrive comme un cheveux sur la soupe. Mais que fais tu de ca apres? Je suppose tres tres fort que c est juste ca pour moi aussi mais que faire de ca?
    cela m interesserait d echanger avec toi. Si tu veux, peux tu me faire parvenir Ton Mail?
    bonne journee

    • Cloudy dit :

      Bonjour Choops et bienvenue ici.
      Ce que je fais après ?
      Je comprends, je m’accepte, j’envisage les choses sous un angle tout à fait différent. C’est un état normal, je suis normale, je ne suis pas seule ! Je légitime toutes ces émotions qui me traversent 100 à 1000 fois par jours, c’est moi, ce n’est pas grave, je ne suis pas folle.
      Je DOIS m’accueillir, juste ça 🙂
      Cela me parait déjà énorme non ?
      Mon mail nebulosus@orange.fr

  4. Melle Bulle dit :

    Une fois que le « diagnostic » est posé, je pense qu’il devient alors plus facile de vivre avec … car on sait … alors on s’adapte … J’espère que ce livre te permettra de trouver un peu de sérénité 🙂

  5. Coumarine dit :

    moi aussi je fais partie de ce club…et l’handicap de mes yeux ne me facilite pas la tâche!Je me retrouve dans plusieurs des points que tu mentionnes…

En direction du Cloudy World

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s