La JDM

Quand est ce que tu sais que la journée que tu viens de passer était vraiment une journée de merde ?

Quand alors que tu as fait le choix assumé de porter des nus pieds, sitôt assis ton popotin dans la voiture, il se met à tomber des trombes d’eau. Vu l’heure, tu sais que tu ne peux pas rentrer te changer car dans cette VDM (ville de merde), dès qu’il pleut, c’est l’orgie sur l’autoroute… ?

Quand le premier mail que tu découvres dans ta boite est celui d’une ancienne collègue. Laquelle avait décidé de ne plus te parler car tu ne l’avais pas invitée à ton mariage, alors même que vous étiez tout sauf des amies. A la fin de la lecture de son mail, tu ne sais toujours pas pourquoi elle a pris la peine de t’écrire… ?

Quand lorsque tu fais ton point hebdomadaire avec ta nouvelle responsable de service et que tu l’interpelles sur le bordel ambiant, elle t’invite à prendre du recul (mais prendre plus de recul signifierait que je suis dans le muuuuur !!!!!). Et là, tu te demandes objectivement, laquelle est la plus concernée par le service…. ?

Quand tu te rends compte que pour ce recrutement hyper important, tu as envoyé des semaines durant des mails à beaucoup de personnes mais que tu en as oublié quelques unes au passage, comme une débutante… ?

Quand tu manques écraser un enfant, fils de réfugiés, dont les parents font la manche tous les jours à ce feu HYPER DANGEREUX… ?

Quand, tandis que tu fais tes courses, tu tombes sur ton ancien voisin. Celui qui lors de son déménagement, t’as rendu déchiquetées les chaises que tu lui avais prêtées, bonne poire… mais qu’il y a prescription pour lui arracher les yeux… ?

Si tu as envie… je prends !