L’instant à soi

Depuis que j’ai repris à plein temps et bien que je sois « relativement » disponible (lire sans enfant, sans animal de compagnie et avec un Népou à mi-temps), je ne trouve plus de temps pour moi.

Ou plutôt, les rares instants à moi sont pollués par mes addictions aux réseaux sociaux types FB, IG, LdIn, Pint. Je n’en suis pas très fière et je le suis d’autant moins que cette nouvelle pratique (limite acharnée) me coupe de tout ce que j’ai toujours aimé faire profondément et qui me fait du bien : écrire, lire, méditer, faire mes petites cartes, mes exercices d’étirement, mes rêveries, mes trucs de fille.

Je me sens totalement envahie (mais par quoi à part le vide des réseaux sociaux ????), un peu coupée de moi aussi… Démunie pour me déconnecter, pour revenir à moi.

Alors j’ai décidé de fonctionner « kaizen », par petites touches, pour refaire le chemin vers moi.

 

Publicités

10 réflexions sur “L’instant à soi

  1. Célestine dit :

    Je t’accompagne dans ta recherche, Cloudy.
    Tu as raison c’est une addiction. Pendant mon voyage, je n’allais pas sur le blog, ça m’a fait beaucoup de bien. Les réseaux sociaux dont tu parles n’ont pas la chaleur intime des blogs.
    Alors ça ne me manque pas.
    Peut-être pourrais-tu commencer par t’obliger à fermer l’ordi de temps en temps, comme on fait des pauses en voiture ?
    Bon courage en tous cas.
    Gros bisous ma belle
    ¸¸.•*¨*• ☆

  2. Pierre dit :

    « Polluée », « addiction », « envahie »… dis donc, le tableau de ta lucidité est bien sombre ! Mais fort juste. Je ne peux que te suivre, quand il s’agit de ce « vide » dont tu parles, qui prend tellement de place. Heureusement il n’y a pas que ça, mais cela demande une autodiscipline pas toujours évidente à tenir en permanence. Du coup les prises de distance peuvent être salutaires, à l’instar de ce que décrit Célestine.

    Pierre, en mode distant 😉

  3. mouchette dit :

    Oh punaise satanés réseaux sociaux. Je te souhaite que l’éloignement petit à petit t’aide pour libérer du temps et faire plein d’autres activités qui te feront du bien.
    Je te souhaite bon courage aussi !

  4. Marine dit :

    Tout est dit…
    (j’essaye de me sortir de ça. Mais c’est dur)
    Il n’y a que quand je suis occupée par quelque chose qui me passionne, corps et âme dedans, que j’oublie tout ça. Internet, réseaux sociaux, vide et abrutissement…
    Et qu’est-ce que c’est bon ! (mais rare)

En direction du Cloudy World

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s