S’extraire

Pendant une semaine

Ne pas écouter les informations d’ici et d’ailleurs,

Se lever quand le corps le décide,

Manger à l’heure où le corps a besoin,

Ne pas se maquiller, ni s’apprêter,

Se laisser porter par le chemin, par les sites à visiter,

Oublier et se sentir profondément ancrée dans le présent,

Se laisser dorer par le soleil, puis se protéger des gifles cinglantes du vent,

Tout apprécier : champs, châteaux, jardins, ruelles animées ou désertes,

Avoir le sentiment curieux de flottaison.

D’apaisement intérieur, de bien être…

 

Publicités

7 réflexions sur “S’extraire

  1. Melle Bulle dit :

    La recette parfaite du bonheur et des vacances réussies ! j’espère que tu as bien rechargé tes batteries pour patienter jusqu’aux prochains congés 🙂

  2. Célestine dit :

    J’ai éprouvé ce « curieux sentiment de flottaison » durant mon escapade de pâques.
    Surtout en faut de la dune.
    Alors je comprends tout à fait ce que tu dis.
    Bisous émus
    ¸¸.•*¨*• ☆

En direction du Cloudy World

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s