Histoires de vie

J’aime toujours autant ça.

Les écouter parler d’eux, de leur parcours professionnels, de leur histoire de vie au boulot.

Les termes techniques, les compétences, viennent caresser mes oreilles.

J’aime les belles histoires racontées avec passion. Celles qui s’enchaînent joliment, les autres plus chaotiques, celles encore à rebondissements où tout n’est pas linéaire.

J’aime quand les mains s’animent et que les yeux pétillent. Ils sont synonymes du sens.

Du sens donné à son travail, à ses gestes, à ses décisions, à ses choix.

J’aime quand ça questionne, quand ça frotte, que c’est « rugueux ».

Je suis toujours étonnée des compétences, nombreuses, si peu conscientisées parfois, si mal présentées souvent, du manque de fierté à réaliser, à être.

Et puis j’aime les surprises. Un Cv banal et une personne qui donne à voir d’elle le meilleur, dans des mots simples, choisis, justes. Ou au contraire, un CV et une lettre hyper prometteurs et une personne mollassonne, triste, qui ne donne pas envie d’aller au bout de la découverte.

Malgré les difficultés, la violence du quotidien, la fatigue, le trop plein, il me restera toujours ça, je le sais : la curiosité de l’autre.