L’énervement du soir

Mon lundi a été peuplé d’énervements, de griffures et même de pleurs.

Alors, pour faire retomber la pression, je partage celui qui est relatif à ce qui se passe ici sur la blogo.

C’est pas déconnant, quand des bloggeurs visitent ton blog et laissent des messages, d’aller voir ces mêmes blogs toi aussi, pour rendre la pareil. Y’ a pas une charte des bonnes pratiques, on est d’accord, mais c’est élégant, courtois, sympa.

C’est pas déconnant, non plus, quand des bloggeurs laissent des petits mots chez toi, de répondre. De prendre le temps de le rendre à celui qui en prend pour laisser un mot chez toi.

Pourquoi j’écris ça ?

Parce que ça me gonfle, peut être parce que moi aussi j’ai besoin de retours, qu’on me dise qu’on « m’aime », parce que certaines bloggeuses ont des chevilles gros comme des paquebots et qu’à un moment donné, faut arrêter de se la raconter. S’il y avait des Duras parmi nous, bah ça se saurait…

Voilà un post méchant et bête et il me fait un bien fou.