Sombre été

Il y a

l’odeur de l’herbe coupée qui s’infiltre par les fenêtres

le soleil qui vient dorer la peau

les fleurs qui viennent colorer jardins et avenues

les jupes raccourcies, les décolletés, le vernis sur les ongles

les ventilateurs et autres clim qui tournent à plein régime

cette drôle d’atmosphère aux terrasses des cafés et des restaurants

les projets de vacances qui s’esquissent ou se concrétisent

et chez moi

l’énergie vitale qui s’enfuit

le corps qui s’alourdit et se bloque

le doute qui s’insinue

et ce putain d’été qui ne fait que commencer

 

Publicités

10 réflexions sur “Sombre été

  1. Coumarine dit :

    chère Cloudy, en te lisant, je suis un peu inquiète: ne serais-tu pas un petit peu dépressive? Faut soigner ça… et vite
    j’en parle en connaissance de cause tu sais
    je t’embrasse fort

    • Cloudy dit :

      Pas qu’un petit peu ma Coum’… Les anti dépresseurs ne suffisent pas, je dois me tourner vers d’autres choses.
      Ce n’est pas la première, je crains que cela ne soit pas la dernière…
      Ma vie est traversée par des vents contraires.
      Douces pensées chère Coumarine 🙂

  2. kakushiken dit :

    Cela arrive sur le champs de bataille. On ne peut garder le même rythme tout le temps… Parfois on accélère, d’autre fois, on ralentit… Mais on ne peut cesser de se battre.
    La chaleur me mine de la sorte, je réduis la voile autant que je peux et je me ferme aux autres…
    Courage, comme toute chose, cela ne fait que passer…
    Pensées chaleureuses pour vous.

    • Cloudy dit :

      Merci pour vos pensées chaleureuses, elles sont de circonstance 😉
      Tout passe en effet, je monte bientôt vers le Ch’Nord pour respirer un peu !

    • Cloudy dit :

      Vous me rassurez 🙂
      Je suis à fond dans mes lectures sur les ressources humaines (pas franchement rafraichissant)
      Belle soirée à vous

  3. sylvie dit :

    ce que j’aime c’est que tu assumes à fond! c’est vrai après tout, on n’est pas obligé d’aimer l’été comme un dératé
    allez! juste la lumière du matin ou un petit quelque chose
    bises affectueuses

    • Cloudy dit :

      Heureusement que j’assume !
      Il n’y a guère que la fraicheur matutinale que je supporte. Et puis en ce moment, avec le foot pardessus de le marché, c’est juste l’horreur !

  4. Camille-madeleine dit :

    Chère Cloudy,

    votre nom me fait penser à un proverbe anglais : every cloud has a silver lining
    Et vous aussi vous avez un côté argenté, brillant, précieux . Cherchez bien, il n’est pas tout près de votre coeur !
    C’est vrai que dans notre monde occidental, il y a une injonction à aimer l’été, les robes légères, les silhouettes dévêtues, le soleil et le ciel tout bleu … le monde occidental est dur pour celles et ceux qui ne sont pas « dans les clous » . Alors profitez bien de votre escapade dans le ch’Nord que j’adore et qui me manque tant.
    Je me permets rarement un conseil ou même une suggestion, cependant, même s’il y a du chemin entre diagnostic et guérison, avez vous pensé à la psychogénéalogie et je pense à ce billet de Françoise :
    http://enviedenparler.blogspot.fr/2016/07/le-syndrome-du-gisant.html
    je n’ai pas beaucoup de sérénité mais la partage avec vous pour la faire grandir.

    • Cloudy dit :

      Merci Camille Madeleine pour ce message. Pour ce proverbe anglais.
      Troublant ce message chez Françoise qui effectivement me renvoie vers du vécu.
      Je vous remercie pour cette invitation 🙂

En direction du Cloudy World

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s