La preuve par le vide

Il pleut, il y avait si longtemps !

Cela me donne envie de me consacrer à ma maison et à tout ce qui déborde : placard, grenier….

Depuis hier soir, je trie,  je jette, éclairci. Cet exercice est hautement cathartique. A mesure que les sacs poubelle et les sacs « à donner » se remplissent, je m’allège.

J’aime cette sensation qui remplit tout mon être, le sentiment de passer à autre chose, d’avoir suffisamment d’espace physique et spirituel peut être pour construire du nouveau.

C’est bon aussi de renouer avec les anciens mécanismes de la documentaliste que j’ai été et que je suis encore en pointillés.

Enfin et à nouveau, du dépouillement, des espaces libres pour laisser circuler mes idées et mes envies.

 

Publicités

9 réflexions sur “La preuve par le vide

  1. aldoror dit :

    Bonjour,

    C’est vrai que jeter fait beaucoup de bien. On se sent allégé et plus neuf ensuite.

    D’un autre côté, c’est parfois une solution de facilité. On jette parce que ne veut pas faire l’effort de réparer la chose ou la relation abîmée.

    Bonne journée.

    • Cloudy dit :

      A ce jour, je n’en suis qu’au tri de documents. Anciens cours, paperasse et objets sans grande importance qui prennent malheureusement beaucoup de place.
      Pour être honnête néanmoins, je me plie à la facilité aussi… sans regret ni remord 😉

  2. Camille-madeleine dit :

    Bonsoir

    se débarrasser de ce qui ne nous ressemble plus, ce qui ne nous est pas utile pour la vie que nous voulons mener, c’est déposer un poids mort … il faut aller jusqu’au bout et ne pas laisser les sacs triés dans l’entrer ou le garage ( ça c’est pour moi 😉 )
    Ma vraie difficulté : les livres, même si j’ai (la mort dans l’âme) supprimé les 3/4 de mes livres j’en ai aussi racheté pour mes études.
    Bonne soirée … légère

    • Cloudy dit :

      Comme vous avez raison !
      Je n’en suis pas encore au stade où je peux me séparer de mes livres. Ils me sont encore indispensables. Mais je sais que ce jour viendra.
      Jolie Soirée Camille Madeleine 🙂
      Merci pour ce partage

  3. maty dit :

    Un jour j’ai lu ceci, j’ai aimé car ça me rejoint : Se contenter du suffisant est se suffire toujours.
    Et pour moi, me débarrasser du superflu m’ apporte un sentiment de légèreté.

  4. gballand dit :

    Chez moi – quand j’ai déménagé récemment – cela a provoqué l’effet inverse et cela m’a profondément abattue. Je me suis dit, dans quelle société vivons-nous, société que je cautionne d’ailleurs, où nous achetons, achetons, achetons ? Du coup, j’ai décidé de ne plus acheter ni livres, ni vêtements, entre autres…

    • Cloudy dit :

      Je crois qu’il nous faut acheter de manière plus raisonner. Je cède parfois facilement aux sirènes de la consommation, il est vrai, mais je suis assez limitée en terme de place, aussi j’ai appris depuis très longtemps à réfléchir à mes achats et à les rendre le moins compulsif possible.
      Je vous souhaite, quand même, de jolis achats pour votre nouveau lieu de vie qui ravisse le coeur 🙂

  5. sylvie dit :

    j’adore faire du tri et en même temps il me faut un temps inouï avant de commencer
    ça commence souvent avec une expérience de vie nouvelle

En direction du Cloudy World

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s