Violence ordinaire

La Redoute qui va tirer au sort ses salariés pour travailler le week end.

Air France qui se déchire et pas que pour des chemises.

Le travail est violent, provoque des violences, suscite la violence.

On entend ici et là des personnes qui s’expriment sur le sujet (pas plus tard que ce soir au LGD), normal/pas normal.

La violence n’est pas acceptable, la légitimer à travers des images ou des micros ouverts n’est pas acceptable, pas plus que ne sont acceptables les violences faites aux salariés.

Dans quel monde vit-on ?

Je suis atterrée.

Quelle valeur travail transmettre, comment le réinvestir, comment créer du travail autrement ?

 

 

Publicités