Attachement # Indéfectible

Est ce l’air du temps (morose), ma fatigue combinée à ma lassitude, les messages récurrents dont on m’abreuve au quotidien ?

Je ne sais pas mais j’ai envie d’affirmer ici, cachée derrière mon anonymat presque protecteur, que j’aime mon pays.

Ne soyez pas effrayé-es, je n’ai pas viré bleu marine, je n’ai aucun penchant nationaliste, je ne suis pas atteinte de chauvinisme aigu, non rien de tout cela.

C’est juste qu’à force d’entendre trop de choses qui m’écorchent les oreilles, j’ai besoin de l’écrire quelque part. Et le quelque part le plus adapté, c’est ici.

J’ai voyagé un peu. En Europe surtout, au Maghreb… Ces immersions, ces rencontres avec d’autres coutumes, ces confrontations diverses m’ont permis de mesurer tant les manques que les chances. Celles que nous avons nous ici.

J’aime ce pays et ses contrastes. Tous ses contrastes et ses aspérités. Géographiques, historiques, culturelles.

J’aime la France plurielle, sa diversité, ses couleurs, ses richesses. Aujourd’hui, les évènements tendent à cliver, se méfier, pourtant pour moi, cette France là est belle.

J’aime la France qui permet l’école pour tous. Une école sans doute imparfaite, en souffrance elle aussi, en doute, mais une école qui forme, se bat, pour un accès au savoir pour tous.

J’aime la France solidaire. Ses multiples associations, ses actions de grandes envergures, ses centres sociaux, ses institutions.

J’aime son système de santé qui nous permet de nous soigner, d’être pris en charge, de rencontrer de nombreux spécialistes qui soignent différentes pathologies.

J’aime les 3 mots affichés aux frontons des mairies, sa laïcité chère à mon cœur.

J’aime sa culture, ses musées, ses festivals, la pluralité de sa musique, son théâtre, ses artistes libres d’écrire, jouer, composer, critiquer, dessiner.

J’aime être une femme dans ce pays. J’y suis libre. Je peux m’habiller comme je veux, conduire, sortir…

Beaucoup de choses m’exaspèrent il est vrai, difficile de le nier surtout lorsque l’on fait un métier comme le mien où les situations de précarité nous prennent à la gorge. Je n’oublie pas ses débordements, ses exagérations, ses crises politiques, ses inégalités.

Il y a cette somme d’éléments insignifiants parfois mais essentiels à mes yeux.

Ces choses mises bout à bout qui disent l’attachement. Indéfectible.

 

 

Publicités

7 réflexions sur “Attachement # Indéfectible

  1. gballand dit :

    Voilà, c’est dit et bien dit. Moi aussi j’aime la France, mais je n’aime pas cette démocratie qui verrouille tout et fait prendre le sens du mot démocratie 😉

  2. Bounty Caramel dit :

    😉 manquerait plus qu’on laisse les couleurs tricolores et le « j’aime mon pays » aux nationalistes ! qui eux n’aiment décidément as le pays actuel dans lequel ils vivent…
    Haut les coeurs, haut les couleurs ! Haut le bleu, blanc, rouge qui nous appartient à tous !!!

  3. Mi-chemin dit :

    Ho comme je partage ce point de vue !
    Comme j’ai envie de dire en ce moment que j’aime mon pays (bon j’avoue j’ai parfois du mal avec les français en fait surtout en ce moment) et je m’en veux presque d’avoir laisser les symboles de notre pays drapeau, hymne, femme célèbre à un parti bleu marine qui s’est emparé de tout ceci. Et que dire du mot patriote ? N’appartient-il qu’à ce foutu parti ?
    J’aime vivre ici, j’aime y être libre, j’aime son histoire, j’aime son paysage, j’aime son humour parfois outrancier, j’aime tant de choses !
    Merci pour ce post là !

  4. Anita dit :

    Merci pour ce billet ! J’aime mon pays, mes compatriotes et nos défauts. Et je refuse que des gens malhonnêtes et opportunistes s’emparent de nos vies, de nos consciences, de notre pays.
    (je vous découvre et vous lis en venant de chez Christie).

En direction du Cloudy World

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s