Brouillon

Est ce parce que j’ai trop smsé, trop facebooké, est ce que parce-que j’ai basculé dans l’immédiateté que je n’arrive plus à me poser.

Me poser en mots, tirer les fils de cet écheveau intérieur, trier les émotions, les légitimer.

J’avance à vue.

Entre les déceptions, le manque de sommeil, les contrariétés et une somme de travail qui ne cesse de croitre.

De quoi, de qui j’ai besoin, où je vais, que dois-je mettre en place pour atteindre mes objectifs ? Je ne sais pas. Ou alors je ne sais plus. Ce n’est plus clair.

Je m’efforce de travailler sur moi, je me coache, je me dope au positif, je m’enjoins de me traiter avec bienveillance. Mais la tâche n’est pas aisée.

La vie est si courte, si fragile. J’ai le sentiment de la gâcher parfois…

12 réflexions sur “Brouillon

  1. Pascale dit :

    Se poser , se laisser aller
    ne pas se coacher, le coach quel idée ?
    avancer sur un ou deux points
    ne pas se compare

  2. Caro dit :

    Vous vous posez des questions, vous cherchez, une introspection qui prend de l’énergie, c’est pourquoi s’adresser à quelqu’un permet de ne pas trop tourner en rond. Vous parlez de vous coacher, le coaching c’est une idée pour avoir un interlocuteur, une sorte de miroir, et un appui.

  3. gballand dit :

    Vous vous posez des questions, c’est déjà bien. Vous dites les objectifs, c’est énorme. Et si vous en « observiez » un, d’abord 😉

  4. Michèle dit :

    http://www.franceinter.fr/emission-ca-va-pas-la-tete le 24 juillet à re écoutez : communication , gérer ses émotions, sur la voix , sur le dire
    « comment rester authentique, en ménageant les autres ? S’affirmer sans blesser ? Faut-il tout toujours dire la vérité à ses amis, à son amour, à ses collègues, à sa belle-mère ? Voilà quelques questions posées ce matin…  »
    Intéressant avec les différents interlocuteurs

  5. sylvie kapal dit :

    tu sais, est ce que nous n’avançons pas tous plus ou moins « à vue »?? louvoyer, tirer des bords, se poser des questions fait partie de notre humanité je trouve
    et ce n’est pas tjrs confortable, on n’a pas de « plan » ou de gps de vie
    bises affectueuses

  6. Patrice dit :

    le louvoiement est différent pour chaque personne selon son parcours de vie, et les questions sont différentes aussi
    l’humanité dans chaque homme et femme avec des départs qui entravent lourdement pour certains leur chemin

  7. Mi-chemin dit :

    Comme dirait Alexandre Jollien : s’allonger et attendre que la tempête passe (lui parle du tambour de la machine à laver qui tourne à 1 000 tours).
    Difficile à faire aussi, attendre que la folie de nos pensées, que le tourbillon de nos doutes et nos angoisses se calme.

    • Cloudy dit :

      Alexandre !
      Une de ses personnes que je rêve de serrer contre mon cœur tant sa sagesse et nourrissante et son histoire de vie un exemple.

Répondre à Mi-chemin Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s