La poésie est partout

Dans le rai de lumière qui vient illuminer la table du petit déjeuner

Dans le souffle du Namoureux qui dort encore

Dans l’envol des oiseaux au dessus de ma tête lorsque je quitte la maison

Dans les nuages qui s’accrochent à mes montagnes

Dans le bruit du ruisseau qui gronde

Dans les jardins, avec ces farandoles de primevères …