A partir de tout de suite

Le Namoureux m’a prévenue : « il faut que tu changes ».

Plusieurs semaines que je me prépare, portée par les paroles de la psy du centre. « Vous avez évolué, portez un nouveau regard sur les choses et les gens, faites vous confiance ».

La confiance, si j’en avais, je n’en serai sans doute pas là…

Elle m’a néanmoins offert une phrase, lors de notre dernier RDV, pour m’en inspirer m’a-t-elle dit lorsque je reprendrais :

« Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront » – René Char, Rougeur des Matinaux

Mais aujourd’hui, en reprenant le chemin du travail, en entrant dans ce bureau, en traitant la masse d’information et en écoutant Vénérable Directrice, j’ai su que je n’avais pas tant changé que cela (elle non plus d’ailleurs) et que ce dont je vais avoir le plus besoin, c’est de courage.

Publicités