La liste (de mes culpabilités)

Être en arrêt de travail, tandis que mon Namoureux, mes collègues et une bonne partie du monde travaille.

Avoir mangé une poignée de baies de goji alors que je n’avais pas faim.

Avoir ces derniers jours procédé à un ensemble de dépenses inconsidérées, alors que je n’ai pas les moyens et que je me marie dans… incessamment sous peu (et que je dois refaire ma couleur).

De me vautrer devant des séries (de merde) alors que j’ai plusieurs livres sur le feu.

Ne pas être la Namoureuse, la fille, l’amie, la collègue, la femme, que j’aimerais VRAIMENT incarner.

Être irritée par tout et à peu près tout le monde. Être touchée par tout et à peu près tout le monde.

Ne pas avoir réussi à quitter mon travail.

Être épuisée tout le temps, même lorsque je ne fais rien.

Ne voir le verre qu’à moitié vide…

Paris, octobre 2014, in da street