Fissures

Dès le premier jour, j’ai su.

Que ça allait craquer, se fissurer de toutes parts. J’ai senti monter la vague, tranquillement.

J’ai passé une semaine à pleurer, à me repasser en boucle les mots durs (mais justes) de la psy.

Ca fait mal…

Ce serait prétentieux de le dire mais pourtant c’est vrai. Je sais tout des stratégies mises en place, des mensonges que j’ai construit au fil du temps, des masques que j’ai portés, l’air de rien.

Depuis que je suis ici, je dors, je ne pense pas sans cesse à la bouffe, je ne me remplie pas, je prends le temps de prendre soin de moi. Depuis que je suis ici, je suis moi. Complètement, totalement.

Il va falloir quitter ce cocon, retrouver la vie de l’extérieur (la vraie vie ?), ses contraintes et contingences.

Je n’ai aucune idée de la manière dont je vais annoncer à mon employeur que je veux le quitter, je ne sais pas ce que je ferai après, ni si enfin, Namoureux et moi allons trouver un nid ensemble.

Je ne suis pas plus avancée que ça, sinon l’idée qui a creusé son chemin avec force.

Est il possible de se laisser à ce point anéantir par son travail, les convenances ?

Publicités

21 réflexions sur “Fissures

  1. Mélodie dit :

    Convenance, bienséance…..Il y a aussi en nous ce petit enfant qui veut plaire à ses parents. Il y a en nous de l’enfant qui est prêt à faire taire ses besoins et ses désirs.
    (On sait tous où cela mena œdipe!)
    On grandit, on intériorise les interdits , on s’en crée d’autres, on fait régner un silence intérieur qui ne nous permet plus de répondre authentiquement à : qui suis-je? Quels sont mes besoins authentiques? Quels sont mes désirs inavouables?
    Tous ça est enseveli sous la nourriture.
    J’aime décliner avec les enfants le vocabulaire des émotions , celles que j’ai mis tant d’années à REtrouver. La liberté, la créativité par le médium des savoirs sont la plus jolie manière de l’expression de soi pour garder un lien avec ce qui nous habite, pour ne pas trop se perdre de vue en grandissant.
    Après il faut faire le chemin à l’envers, détricoter les barrières que la société et nous-mêmes avons construites.

      • Christelle2L dit :

        Oh, tu sais, chère Cloudy, je me dis que je dois me répéter comme un vieux vinyle rayé. J’ai moins de questions aujourd’hui, alors je donne et redonne les réponses . Celles que j’ai mis 13 ans à trouver, mais le bonheur mérite tout ce travail sur soi….

  2. Caro dit :

    Je suis très touchée par votre texte, et admirative de votre courage. Pour l’après, je pense que toute l’énergie et les compétences que vous avez su mettre en œuvre pour ceux dont vous aviez la charge, vont vous servir à vous aujourd’hui, je vous souhaite de belles rencontres professionnelles qui vous permettent de choisir.
    Cordialement, Caro

    • Cloudy dit :

      La fierté n’est pas un sentiment que je connais ou reconnais (comme beaucoup d’autres « gros » que je cotoie actuellement et qui eux ontparcouru un chemin bien plus grand que moi)
      Mon leitmotiv, c’est de pouvoir me regarder en face. (Et ça va mieux 😉
      Je t’embrasse

  3. mimi dit :

    Est il possible de se laisser à ce point anéantir par son travail, les convenances ?

    OUI

    En ce qui me concerne il a fallu un burn out (un vrai !) et un bilan de compétences pour prendre conscience de ce que je vivais et réaliser jusqu’où tout cela m’a mené.

    Courage, vous êtes sur un nouveau chemin, celui que vous choisissez

    à bientôt

  4. etvouscestpourquand dit :

    Parfois c’est difficile de s’assumer, de prendre sur soi…de sauter dans le vide…Mais souvent le jeu en vaut la chandelle…
    Courage pour la suite, prends chaque problème comme il vient, il parait que quand il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème…
    Des bises !

  5. Valentine dit :

    Je vous envoie de nombreuses et belles pensées positives chère Cloudy
    Votre blog est un beau refuge, un lieu de partage utile. Merci.
    Vous serez encore présente dans mes prières.
    Valentine

En direction du Cloudy World

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s