2 ou 3 trucs (peut être plus) de celle qui en a définitivement fini avec la PMA

Sache le, lorsque tu commences un parcours en PMA :

– tu attends beaucoup. Tes résultats, ta gynéco, l’infirmière. Parfois dans des salles d’attente remplies de femmes enceintes (olé !).

– tu mens. Parce que tu arrives en retard au travail ; parce que tu ne peux pas aller boire, comme convenu, le fameux apéro avec les Dupont, calé depuis des lustres ; parce que tu as des marques sur les bras. Si tu ne mens pas, tu louvoies un peu.

– tu es moche. Parce qu’il faut se réveiller tôt pour aller au labo et qu’en moins de deux tu attrapes des valoches sous les yeux ;  parce que tu t’enfiles des tonnes de médicaments et que tu gonfles, que ton cheveu devient plat et ta peau grasse.

– tu t’engueules avec ton mec (tes collègues, ta mère, ta meilleure copine, tes clients….). Parce que tu es à cran. Entre la pression et le traitement, certaines situations peuvent rapidement devenir volcaniques.

– tu es seule. Tu peux être soutenue, certes, mais au final tu es seule. Face à la situation, au bloc et dans la salle de réveil, devant tes résultats.

– tu dépenses de l’argent. En vitamines (qui ne servent pas à grand chose ?), en dépassements d’honoraires et parfois même en psy, en acuponcteur…

– tu souffres. Physiquement, émotionnellement, psychologiquement, humainement, dans ta chair.

– tu dors mal. Parce que les questions, parce que les peurs, parce que les incertitudes (liste non exhaustive).

– tu vas te faire de nouvelles amies. Ta crème arnica, ta pharmacienne, l’infirmière du labo.

– tu interprètes des signes et en réfutes certains autres.

– tu vas découvrir que tu es forte. Très forte. Qui peut encaisser des mois de traitements, une FIV 1 puis 2 puis 3…. sans en être profondément changée ?

– tu vas te poser des questions. Beaucoup de questions. Et tu devras répondre à autant de questions. De ton gynéco, du biologiste, des infirmières, de tes collègues de boulot, de ta sœur… Pour le plaisir, je te livre mes préférées : « dans le couple, c’est toi ou Namoureux qui a un problème ? » « Votre col, vous savez comment il est ? » (super chouette merci).

– tu vas détester les femmes enceintes. Parfois pour très longtemps, parfois, il y aura juste ce petit pincement au cœur.

Un jour peut être, tu auras du retard. Un retard significatif. Tes seins seront lourds, ta tête tournera parfois, tu auras même la nausée. Tu crieras victoire à l’intérieur, sans le dire à personne et tu auras ce sourire qui pour toi voudra tout dire. Tu te mettras à rêver à nouveau…Et PAN, au 10 ème jour, les règles. Et là encore une fois, comme quelque chose qui s’écroule à l’intérieur.

Je ferme des portes, je tourne des pages (et n’espère plus monter dans aucun train…).

Publicités

25 réflexions sur “2 ou 3 trucs (peut être plus) de celle qui en a définitivement fini avec la PMA

  1. julys974 dit :

    Il est beau ce billet… Pas pour le fond, qui est vraiment poignant, mais pour la forme, parce que tu décris si bien tout ce qu’on vit au quotidien…
    On peut fermer des portes et tourner des pages, mais il y a toujours un autre chemin, un nouvel espoir, un chapitre inattendu. Et souvent l’espoir, qui revient… Donne toi du temps !! Parfois, il faut couper pour mieux revenir (dit celle qui a fait 1 an de pause, si on oublie le TEC foireux de mars sans aucun traitement). Bon courage.

    • Cloudy dit :

      Chère Julie, j’ai déjà fait quelques pauses, entre chaque FIV. Aujourd’hui, je ne peux plus et la gynéco n’est pas favorable à une nouvelle tentative. Alors il y a des portes que je vais définitivement fermer et reprendre l’organisation de notre mariage.
      Merci pour tes mots ici et pour tes visites 🙂

      • julys974 dit :

        Que c’est douloureux à lire !! Je ne peux que mesurer le déchirement que tu ressens aujourd’hui… Je crois que c’est important de connaitre ses limites. En PMA, on a souvent tendance à les dépasser… Du fond du cœur, Cloudy, je te souhaite du courage pour faire ce deuil et surtout beaucoup de bonheur à venir malgré tout… Je crois que le mariage est un bon moyen pour intégrer de jolies choses dans sa vie. Je continuerai de te rendre visite, si tu continues d’écrire… De grosses bises de réconfort.

  2. La reine de la PMA dit :

    Je ne sais pas quoi répondre à ton post.
    Tu as du beaucoup réfléchir avant de prendre cette décision et j’espère que tu es en paix avec toi même, c’est le plus important.
    Plein de soutien pour ce moment, qui je l’imagine, ne doit pas être évident.

    • Cloudy dit :

      Je n’ai pas beaucoup réfléchi et je ne me sens pas franchement en paix je dois dire. Mais mon corps ne peut plus, fatigué par des années d’hyperphagie, fausse couche, curetage, traitements hormonaux en tout genre, anesthésies générales… J’ai 39 ans et la sensation désagréable de m’être battue très dur pour toutes les petites choses que j’ai aujourd’hui…
      Merci pour tes mots et ton soutien, bienvenus 🙂

      • La reine de la PMA dit :

        Je ne me permettrais pas de juger tes choix car ils sont, par définition, très personnels, mais quand je lis que tu n’es pas en paix avec ta décision, tu peux toujours te dire qu’elle est réversible.
        Peut-être que dans 6 mois, dans 1 an après ton mariage, tu te sentiras assez forte pour faire l’ultime FIV ou peut-être pas, mais tu te sentiras peut-être alors en paix avec ce choix, qui en est un par défaut.
        Quand je te lis, j’ai l’impression que pour le moment tu as besoin de te retrouver.
        Profite bien des préparations et de ton mariage.
        Je t’embrasse.

  3. Anne dit :

    C’est bien sur la pointe des pieds que je viens faire mon petit commentaire …
    Je connais 3 femmes qui ont eu 1 bb après avoir tt arrête …. comme libérées !
    Si la porte est fermée pour les fiv, elle reste entre-ouverte pour le reste !
    Bon j’attends la suite des aventures « mariage » 😉
    Je me permets de t’embrasser !

  4. Floverslebleu dit :

    Je te trouve très courageuse. Sans vouloir laisser de faux espoirs, parfois la vie réserve de jolies surprises, on a tous des exemples autour de nous…
    Je t’embrasse

  5. Le Chatl dit :


    Te voilà libre pour « Autre Chose »… le mariage entre autre, et puis encore d’autres choses…
    Je te serre fort dans mes bras. Je comprends. Le corps endure tant et tant dans ce fichu parcours… le corps, et la tête aussi… Tu fermes cette porte, nous te regardons et nos pensées t’envoient plein de forces… pour aller voir derrière !
    Je t’embrasse (oui je sais on ne se connait c’est toujours un peu con con mais là j’avais envie).

    • Cloudy dit :

      Merci 🙂
      Je prends les bizettes, même nous ne nous connaissons notre parcours présente quelques similitudes.
      Des pensées à toi 🙂

  6. Cécile dit :

    Je connais ta douleur et de tout mon coeu je te souhaite d’aboutir. J’admire ton courage et ta persévérance. Je suis convaincu que tu trouveras une paix intérieure. Bizzzzz

  7. Suzame dit :

    J’ai vécu cela il y a longtemps la PMA, pas par FIV mais pas induction. J’ai détesté toutes les femmes enceintes autour de moi : mes belles-soeurs, mes copines.
    Ma soeur est passée par là aussi… alors qu’elle n’avait jamais eu de pbs gynéco contrairement à moi.
    Ma fille (seule fille dans ma famille) a cette peur d’en passer par là.
    Mais je ne crois pas. Je ne crois pas.. je ne vais pas dire ici pourquoi…

Répondre à La reine de la PMA Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s