Rétro # 6

Marine qui ne peut pas monter son groupe facho au Parlement européen : HI HA !!!

Le sport servi à toutes les sauces comme l’actu n°1 : tennis, coupe du monde de foot… Overdose

Le dossier envoyé malgré tout pour entrer dans la clinique qui fait perdre des kilos, wait and see

Copé qui propose une loi pour la transparence financière en politique : morte de rire. Mais pour qui nous prennent-ils tous ?

Plus de notes à l’Éducation Nationale : je n’y vois que du bien. Enfin une culture de l’encouragement à l’école !

Une longue conversation avec une collègue, qui entre dans le difficile parcours PMA. Se découvrir à ce propos alors que jusque là nous échangions peu et de manière très superficielle.

Une histoire d’héritage familial, à l’issue duquel on ne nous remet qu’une liasse de photos, tandis que les amis de la défunte (dont nous étions la seule famille) héritent de tout… Nous sommes terrassés et tristes. C’est l’histoire de ma famille et des liens qui nous unissent…

Les grèves multiples, parmi lesquelles celle de la SNCF qui a pourri le we anniversaire du Namoureux et le mien par ricochet puisque nous n’avons pas pu nous voir. Mais pour une fois (car je râle plus qu’il n’en faut contre la SNCF), j’ai été prise en charge et aiguillée avec chaleur et professionnalisme, cela mérite d’être souligné.

Ras le pompom de ces émissions avec des pâtissiers dedans, tous ces concours sont désespérants de vacuité

La carte des régions revue et corrigée : l’usage nous dira si cette décision prise sur le fil est bonne ou non

Un entretien d’embauche en juillet, ça me fait tout drôle. D’habitude je prépare les candidats à ce type d’exercice, j’avais oublié je crois. Le bonheur de voir mon CV sélectionné et les pétoches qui montent tranquillement.

Notre service, dont on sait avec quasi certitude qu’il mourra en décembre 2014 et, curieusement, des liens qui refleurissent.

Je me désespère de voir à quel point la situation de l’emploi dans les régions et en France est traitée avec légèreté, qu’elle ne soit pas prise à bras le corps comme cela devrait être le cas. Sur mon territoire les services comme le mien ferment les uns après les autres tandis que les personnes que nous accueillons se trouvent de plus en plus en difficulté sociale et professionnelle. Il y a urgence. A reconsidérer les contrats aidés, le RSa, la formation tout au long de la vie. Ce ne sont pas des mesurettes distillés ça et là qui feront baisser les chiffres du chômage, ni l’accompagnement de masse tel qu’il est proposé à Pôle emploi.

La pratique de l’EFT désormais de manière quotidienne ; l’impression d’y voir un peu plus clair…