Faire sauter les verrous ?

Dans ma famille, on ne montre pas.

La joie, le bonheur que l’on peut ressentir. Cela pourrait porter la poisse et puis d’ailleurs, le bonheur est suspect, il est réservé aux autres.

Pas plus qu’on ne montre ses autres sentiments. Sa colère, sa peine, sa peur.

Est-ce un code, l’éducation judéo-chretienne de ma mère, les nombreux interdits et non-dits qui ont parcouru l’enfance de mon père ?  Aucune idée. Néanmoins, c’est devenu une culture commune, une insidieuse habitude.

Les cadeaux de Noël ? Un sourire poli et un merci.

L’échec de la FIV ? « Ce n’est pas grave, il faut que vous retentiez »

Les soucis avec l’employeur ? « Les employeurs fonctionnent tous comme ça aujourd’hui, il faut t’endurcir ».

Je suis lasse des généralisations, des croyances familiales édictées comme des fatalités.

J’ai besoin de chaleur, de mots doux, qu’on me touche la main et que l’on me prenne dans les bras.

Je suis sensible, un rien m’ébranle, les informations TV me mettent hors de moi, les dessins animés me font pleurer. Néanmoins, j’ai conscience que moi aussi je garde. Voire même je collectionne, j’empile jusqu’au trop plein que je ressens aujourd’hui.

Les verrous sont posés partout, ils obstruent, entravent et mine de rien égratignent un peu.

Il est peut être temps que ça saute…

Publicités

15 réflexions sur “Faire sauter les verrous ?

  1. well11 dit :

    Je suis en train de faire le même boulot que toi. Verrous repérés (en gros). Ne reste plus qu’à les faire sauter ! Et ce jour là… 😉

  2. Mélodie dit :

    Moi je ne suis pas pour faire sauter les verrous les filles! Je pense qu’il faut chercher la clé de chaque verrou, ensuite les porte s’ouvriront, doucement, délicatement…Le verrous c’est les autres , la société qui le donnent mais c’est nous même qui la posons sur notre cœur…

  3. Mimi dit :

    Oui de belles victoires, mais que de souffrance avant !
    J’ai l’impression d’avoir écrit votre post tant il me ressemble. Peu à peu certains verrous s’entrouvent, en laissant d’autres apparaître, cachés encore plus loin, encore plus profondément, encore plus rouillés, encore plus douloureux. Prendre consciences de leurs esistences est déjà un grand pas. Pour le reste, il faut du temps, beaucoup de temps et (pour moi du moins) beaucoup de larmes et de douleurs.

  4. Miss infertility dit :

    oui, il faut franchir le pas. Parfois, on grandit dans un mode de communication qui n’est pas le notre. Et il faut trouver ce qui nous correspond. J’avais aussi tendance à tout garder pour moi. Et depuis une dizaine d’années, je me suis intéressée à plein de choses pour voir la vie autrement: relaxation, hypnose, acupuncture etc. En m’affranchissant totalement de mon entourage. Et je me rends compte qu’il y a plein de façons de voir le monde. Au fond de moi je suis heureuse et sereine maintenant. Alors que j’ai l’impression que la plupart des gens ne se posent pas de questions et vivent les choses comme elles viennent, sans chercher leur voie…. Bon courage !!!

    • Cloudy dit :

      Merci pour ce partage d’expérience plein de sagesse Miss 🙂
      Changer son regard, se traiter en bienveillance pour soi, voilà qui me semble essentiel.
      Des pensées à toi 🙂

  5. Bonheur du Jour dit :

    Je trouve qu’on élève trop les enfants, c’est vrai, dans la retenue de ce qui est important, et on les laisse faire n’importe quoi par ailleurs… Pourtant, dire ce qu’on a à dire, c’est fondamental. Et les câlins, primordial.
    Bonne journée.

  6. Guillaume dit :

    J’ai trouvé, sur un réseau social qui n’est pas celui qui est le plus connu, une phrase que je trouve assez juste. Je vous la publie en VO (anglais) car (avis totalement personnel) je trouve les mots plus… justes qu’en français. Mais je vais vous faire aussi une traduction plus édulcorée 🙂

    « Before you diagnose yourrself with depression or low self-esteem, first make sure that you are not, in fact, just surrounded by assholes. »

    « Avant de vous croire en dépression ou perdre l’estime de vous-même, regardez dans un premier temps si, effectivement, vous n’êtes pas entourés de crétins ».

En direction du Cloudy World

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s