Plombée

Par ces projets personnels qui ne prennent pas corps.

Par des projets d’aménagement de la maison à nouveau repoussés.

Par un quotidien professionnel à la limite du soutenable et qui impacte aujourd’hui l’ensemble de mon équipe.

Par toutes ces annonces médiatico-politiques indécentes au regard de la situation du pays…

Je tourne en rond, ébauche des plans, recherche des solutions mais rien n’aboutit, rien ne me satisfait.

Alors j’attends.

Que les tempêtes passent, des jours meilleurs, mes prochaines vacances, de retrouver l’énergie et la foi, l’envie.

Le corps est à bout, tout autant que l’esprit qui ne trouve jamais de repos.

Je me replie, me protège et n’y vois rien de bon…