Revue de semaine

Lundi, il y a eu un clash.

Comme il y en a de nombreux en ce moment. On aimerait ne pas s’y arrêter mais malgré tout, ça griffe un peu. La fin d’année approche, les nerfs sont en pelote, nous sommes tout-es à bout. Aussi, la moindre petite chose prend d’énormes proportions, qui n’ont pas à être selon moi. Est-ce l’atmosphère ambiante, cette violence qui nous arrive de toute part, qui même si nous nous en protégeons, vient nous heurter ?

Mardi, il y a eu une interminable réunion.

La réunion qui commence avec 15 min de retard, à l’autre bout de la grande ville que tu mets 15 plombes à la traverser, 1 h pour rentrer chez toi, avec un ordre du jour pas respecté ou ça piaille…. Ce temps, que j’estime perdu, m’irrite. Je ne supporte plus cette tendance à la réunionite aiguë où le message fondamental est dilué dans le « bruit ».

et  un MEGA problème avec les impôts. Sauvée dans mon désespoir par une blogueuse (sois en ici vivement remerciée !) et rassurée par une adorable contrôleuse qui a su calmer la dyscalculique je suis. Grosse angoisse finalement vite résorbée. J’en témoigne ici, il y a des personnes très sympas et compréhensives dans les centres d’impôts !

Mercredi, il y eu une conversation émotion avec une lointaine amie

Parler de mon projet de parentalité ne me met plus dans le même état d’émotion qu’il y a quelques semaines. C’est un signe pour moi, sinon de guérison, au moins d’avancée. Pour autant, il y encore des choses vives, qui font mal, sur lesquelles je dois encore travailler. Nous avons décidé, en accord avec notre gynéco et notre biologiste de décaler la date de notre seconde FIV et nous n’en avons parlé à personne.  Cela renvoie trop de choses à la fois à nos parents et aux parents qui nous entourent. Cette deuxième aventure ne sera que la nôtre. Alors, j’élude, voire je mens. Ce qui n’est pas des plus agréable, mais qui me protège un peu.

et un RDV révélation. Depuis des semaines, je fais passer de nombreux messages à une personne : travailler sur sa présentation, son agressivité qui fait qu’elle ne passe pas en entretien. Jusque là, elle ne m’a jamais entendue, pétrie qu’elle est par sa douleur et sa déception légitime. Et puis mercredi, après les larmes, l’acceptation. Quel chemin que celui ci. Accepter la souffrance, laisser tomber le masque, prendre enfin la main tendue. Nous nous sommes rencontrées.

Jeudi, il y a eu de la tension familiale

A l’approche de Noël, c’est une tradition avec mon auguste mère, on se frite. C’est fou comme cette « fête » cristallise des choses chez nous. Je constate aussi, avec une pointe d’amertume, que nous ne serons jamais d’accord sur ce point : non Noël n’est pas le jour  où l’on DOIT tous se retrouver pour MANGER.

et les annonces de Najat Vallaud Belkacem, pour protéger les femmes victimes de violences conjugales. ENFIN ! Une nouvelle rassurante pour les femmes qui osent se déclarer et pour celles qui grâce à cela oseront peut être.

Vendredi, il y a eu de la douceur

Dans l’air, entre collègues, dans mes rendez-vous. Rien de mieux pour clôturer cette semaine chargée.

Publicités

12 réflexions sur “Revue de semaine

  1. Mélodie dit :

    Tout ce qui nous irrite parle de nous. Du boulot pour les psyfées.
    Chez moi, ce fut mardi les larmes, la carapace qui se fendille et parfois l’incompréhension des autres, le malaise chez moi pour affirmer envers et contre tout ma spécificité, mon regard …
    Oui quand le gamin passe de la colère aux larmes, quand il descend de ses grands chevaux habituels, oui c’est bon signe.
    Et puis préciser à la miss en question que pleurer, montrer sa sensibilité (je préciserai, juste pour nous, sa part féminine) n’est pas signe de faiblesse. La fragilité est plutôt l’incapacité à nommer ses propres qualités . La miss a pleuré à ce moment là. Il y a de belles choses en chacun de nous. Encore faut-il les voir, les regarder lucidement pour en faire une force afin de déplacer ses montagnes intérieures, pour changer ce qu’on n’aime pas en soi.

    • Cloudy dit :

      Accompagner les enfants à accueillir et recevoir les émotions, à mettre des mots dessus pour se comprendre, est une tâche ardue et magnifique.
      J’aime beaucoup la manière que tu as de décrire ces instants de vie chez les petits, des instants qui poursuivent jusqu’à l’âge adulte et qui mal accompagnés peuvent faire de dégâts…
      Lorsqu’enfin la carapace se fendille un peu, on se parle en vérité et le travail peut commencer. Faire comprendre et accepter à l’autre que malgré les faiblesses et la souffrance, il a le droit d’être, qu’il doit être qui il est, est toujours un moment charnière et indispensable.
      Merci à toi pour ton partage d’expériences 🙂

  2. Sandrine dit :

    Je te souhaite de passer une bonne fin de semaine, douce et au chaud, à te reposer.
    Belle nouvelle semaine, avec un peu moins de tensions.

  3. tatacat dit :

    Quelle semaine! J’aime bien ton regard porté sur ta semaine je devrai tenter tiens de le faire!

    Pour la FIV je te comprend en fait là on a du le dire parce qu’on nous posait trop de questions (bienveillantes mais bon arrivé à un moment on en a marre des questions). Mais je l’ai gardé pour moi tte la première phase ils n’ont su déjà qu’au début de stim on a gagné 15 jours lol

    Dans ce parcours où on perd toute intimité, je trouve que même finalement dans le déroulement du protocole on ne nous laisse pas cette intimité… Ces questions de certains sur « alors quand commences tu les piqures? » « C’est quand ton écho? »…. me font parfois suer: est ce que je leur demande lorsqu’il me parle de leur projet d’enfants quand est ce qu’ils ont fait l’amour dans la semaine et où elles en sont dans leur cycle? Idem pour les résultats tous demandent sans cesse le jour de la prise de sang puis les résultats… Une femme « ordinaire qui fait un bb naturellement » elle a le droit de garder les choses pour elle pdt trois mois si elle en a envie on lui pose pas tout le temps la question pourquoi moi du fait de mon parcours on ne me laisse pas cette intimité là le choix de dire ou non?
    Bref c’est vraiment complètement différent ce parcours ….
    Poser des questions c’est bienveillant mais parfois garder le silence et attendre qu’on donne des nouvelles j’en aurai besoin … Du moins avec les gens extérieurs à la FIV ceux qui ne savent pas ce que c’est la fin fond de cette expérience (bref toi Cloudy tu peux prendre des nouvelles si tu as envie;) Tu comprendras ma discrétion et que lorsque je t’envoie des mails c’est sur la pointe des pieds pour ne pas etre intrusive 😉 )
    Bizette Bon we!

    • Cloudy dit :

      Je comprends tout à fait ce que tu décris et ce que tu peux ressentir, pour le vivre comme toi de l’intérieur. A la fois j’ai tendance à repousser les « autres » et à la fois, j’ai aussi besoin d’être soutenue et comprise.
      Aussi, nos échanges, pour prendre des nouvelles et se soutenir me sont d’une grande aide et me font du bien. Ce n’est pas toujours aisé lorsque l’on ne sait connait pas. Néanmoins et pour tout ça Catherine je te suis sincèrement reconnaissante.

  4. Anouchka dit :

    Quelle semaine mouvementée !
    Je comprends votre besoin de garder pour vous cette deuxième FIV, inutile de rajouter de la pression à un événement qui est déjà chargée en émotions pour vous.
    J’espère que ce week-end tu pourras te relaxer, te détendre et te retrouver un petit peu avec toi malgré ce temps froid et maussade.
    Bon dimanche à toi, bisous doux

    • Cloudy dit :

      Depuis un mois mes semaines ressemblent toutes à celle ci…
      Dimanche familial pour moi.
      Je t’embrasse, joli dimanche à toi 🙂

  5. Marie dit :

    Etre parent est une décision personnelle, pris en couple
    Les grands parents, les amis les mettre à l’écart de ce parcours
    En garder quelques uns proches mais très peu

    • Cloudy dit :

      Dans notre cas, pour faire un enfant, il nous faut l’avis de notre gynécologue, de notre biologiste et de nos cellules.
      Ce qui, je te l’accorde, concerne beaucoup de monde…

En direction du Cloudy World

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s