Après demain…

Nous avons pris du temps, pour nous poser, pour nous reposer, pour prendre soin l’un de l’autre.

Nous nous sommes levés tard, nous sommes concoctés de bons petits plats, nous sommes baladés tranquillement dans des parcs, notre forêt. Nous avons profité du merveilleux soleil de septembre.

Mais après demain,

Il faudra y retourner et je n’en ai pas envie

Il faudra retrouver les collègues et je n’en ai pas envie

Il faudra esquiver et éluder les questions

Il faudra honorer les nombreux RDV qui m’attendent

Il faudra donner suite à cette proposition d’évolution professionnelle, qui est arrivée au moment où je m’y attendais le moins, juste avant mon arrêt maladie.

C’est drôle les clins d’œil que me fait la vie.

Je me sentais prête l’année dernière, d’ailleurs j’attendais secrètement que ce poste me soit proposé…

Puis, alors qu’il est de nouveau vacant, c’est vers moi que l’on se tourne. Et je doute, j’ai peur, je manque de confiance, je ne suis plus tout à fait sûre, je tergiverse.

Cette opportunité est  intéressante. Certes. Mais cette année je n’espère qu’une chose : que mon ventre pousse, qu’enfin la vie nous gâte un peu sur le plan personnel.

Oui décidément, la vie est une coquine.

Publicités