Encore un peu quand même…

Quoi qu’il se passe à partir de ce moment, je retiens :

– la présence sans faille des mamans (et futures potentielles grands-mères). Je leur avais demandé de nous écrire comment s’étaient passées leur grossesse et elles se sont soumises de bonne grâce à l’exercice. Ces écrits nous ont accompagné et réconforté. Les papas et beau- papa se sont montrés plus en retrait mais néanmoins très anxieux.

– la présence discrètes des rares ami-es informé-es, nous avons apprécié les sms et mails tout au long du processus.

– votre présence bloggesque, touchante et rassurante car même si pour la plupart nous ne nous connaissons pas, vous êtes les plus informées. Vous avez su trouver les mots et je vous en suis extrêmement reconnaissante.

– une partie du personnel soignant m’a aussi beaucoup apporté. Les infirmières nous ont traité avec beaucoup de délicatesse l’un et l’autre, sans tomber dans le pathos ni dans la pitié, ce dont nous n’avons pas besoin. J’ai été surprise par cette infirmière qui a plusieurs reprises m’a pris la main et caressé la joue. J’ai aimé cette forme de proximité maternelle dont j’avais exactement besoin à ce moment précis. 

– le cheminement que j’ai pu faire. Par la lecture, l’écriture, par le temps que j’ai pris pour me poser sur mon projet et aussi sur la grossesse de ma mère et des femmes de mon entourage. Cela m’a permis de clarifier des choses pour moi, de savoir très exactement pourquoi je désire un enfant.  Serais- je assez forte pour accepter ce que la vie mettra sur notre chemin si cela ne marche pas ? Je ne sais pas mais je l’envisage. Ce temps de réflexion m’a permis aussi de remettre de la joie dans ma vie, de me projeter positivement. J’ai pratiqué intensément la méditation et la pensée créatrice, supports indispensables dans ce qui malgré tout a été une épreuve.

– enfin et pour terminer, j’ai aussi pu me reconnecter doucement à mon corps. Grâce à la méditation, grâce aux massages. Je me suis sentie bien, malgré les nombreux actes médicaux et étrangement en paix.

 

Publicités

12 réflexions sur “Encore un peu quand même…

  1. tatacat dit :

    Ce parcours fait grandir… Nous permet aussi de mettre à l’épreuve notre désir d’être parent…
    J’espère de tout coeur que tu auras une belle nouvelle d’ici quelques jours!!
    Tu peux en dire plus sur la pensée créatrice??
    Bisette!!!

    • Cloudy dit :

      Je pense bien à toi aussi dans ce curieux moment…
      Pour ce qui est de la visualisation ou pensée créatrice, je vous renvois sur les écrits de Shakti Gawain. On trouve aussi sur internet des explications abouties de sa théorie, laquelle repose sur le fait de poser un objectif, de le réaliser en image et en esprit en l’entourant (pour faire TRÈS court) d’énergie positive. Pour ancrer tout cela et pour que le cerveau s’en imprègne, il faut y revenir souvent, la méditation est pour cela une aide précieuse.

  2. Anne-So dit :

    Ce que tu écris est beau et clair…. Il est vraiment vraiment appréciable qu’il y ait eu beaucoup d’humanité dans ce processus (même s’il n’y a pas eu que ça), cela me rassure sur le secteur de la santé en France.
    Je suis heureuse pour toi que ta mère et ta belle-mère aient accepté d’écrire, je ne pense pas que la mienne aurait accepté, alors je mesure l’importance de ce cadeau.
    On sent beaucoup de conscience dans ce chemin que tu as parcouru. Courageux et précieux. Tu nous en diras plus sur la « pensée créatrice » ?
    Plein de pensées positives pour la suite

    • Cloudy dit :

      Merci pour ce joli message Anne-So.
      Cette fois, il s’agit en effet d’un « travail d’équipe » et je ne peux que m’en réjouir. Il est absolument nécessaire pour moi de ne voir et garder que le positif pour que ce chemin ne soit pas un chemin de croix et pour que nous en ressortions tous 2 plus forts.
      Des pensées à toi 🙂

  3. sarah dit :

    C est fou comme les expériences les plus difficiles ont aussi leur côté positif. Ce bilan côté « plus » a quelque chose d apaisant et d apaisé. J espère fort que la suite sera comme vous le souhaitez. Je t embrasse.

    • Cloudy dit :

      C’est aussi une manière je crois de garder la tête hors de l’eau, de transformer tout cela, d’en faire quelque chose pour soi.
      Je pense bien à toi 🙂

En direction du Cloudy World

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s