:(

J’ai frissonné en l’écoutant parler du mal-logement et des sans abris. Avec des mots forts qui faisaient appel à l’humanité, la générosité, la justice sociale. Je l’ai aimé d’emblée, j’ai pensé que derrière le généticien, il ne pouvait y avoir qu’un grand homme.

J’ai versé ma larme lorsqu’il a évoqué non sans émotion sa différence, la manière dont il a été regardé, déconsidéré enfant, à cause de son physique. Albert Jacquard était un résilient, un homme de bienveillance, d’humilité.

Enfin, tandis que je quittais une gare parisienne, sous la pluie, mon regard s’est attardé sur une foule de personnes faisant la queue pour obtenir un taxi. Albert Jacquard et son épouse étaient dans cette foule. J’ai eu envie malgré la circonstance aller vers lui et lui dire mon admiration. Je n’ai pas osé.

Et aujourd’hui, je le regrette un peu…

Publicités