Des déchirures

Cousine  préférée a décidé de quitter le papa de ses deux petites filles, son compagnon depuis 20 ans.

Cousin préféré divorce après 20 années de vie commune, dont 5 années de mariage.

Comme il est douloureux de voir ceux que l’on aime se déchirer, se faire du mal, souffrir. Cela d’autant plus lorsqu’on a été associé de près ou de loin à tous les petits et grands évènements de leur vie.

Nous devons respecter la parole de chacun, ne pas prendre parti et protéger les enfants. Être présent, sans être oppressant. J’ai à l’esprit que ma famille change et que nos relations ne seront jamais plus les mêmes. Il y aura un avant et un après.

Au fil du temps, nous découvrons des choses que nous ne soupçonnions pas, des êtres qui se révèlent dans l’épreuve qu’ils traversent. Et nous devons composer, avec la situation, avec la déception aussi.

Quels sont les secrets d’une vie de couple réussie, comment faire pour garder toujours vivace la flamme, comment font ces couples qui semblent avoir tout surmonté ensemble ?

Je me demande.

Dans mon couple, je suis toujours en alerte. Pour tenter de ne pas plomber le quotidien, pour ne pas me laisser happer par les habitudes, pour créer des moments festifs. Je fais de mon mieux pour communiquer, même si c’est loin d’être mon point fort. D’ailleurs,  je n’y parviens pas toujours. Reconquérir, réinventer le quotidien, se surprendre, voilà qui n’est pas chose aisée.

Que faire alors que l’on pensait avoir tant en commun avec un homme-une femme, lorsque l’on a construit sa vie et ses projets avec lui-elle mais qu’avec les années, on ne se reconnait plus, on s’éloigne par la force des choses, sans forcément s’en rendre compte, que l’on ne se supporte plus ?

Construire autrement et ailleurs ?

Peut être…

* Lecture du moment : Intimité de Kureishi

Publicités

22 réflexions sur “Des déchirures

  1. catherine dit :

    Je me questionne bcp en ce moment sur la pérennité du couple comment entretenir la flamme. Tu connais un peu mon parcours et dans ce contexte il faut chouchouter son couple parce que ça met à mal bcp de choses hélas….
    On se rapproche sur certaines choses on s’éloigne sur d’autres ….
    J’essaye aussi d’etre vigilante comme toi mais lorsqu’il y a toujours la mm personne du couple qui essaye d’entretenir la flamme pas facile de tenir longtemps comme ça ….
    Catherine

    • Cloudy dit :

      Merci Catherine pour ton message ici.
      Oui je sais pour ton parcours et parce que nous n’en n’avons pas terminé avec les épreuves, je me demande comment faire pour tenir le choc et sortir renforcés de cette aventure, plus fort à 2.
      La communication, je ne vois que cela pour interpeller l’autre sur nos propres souffrances. Peut être ?
      Je t’embrasse et pense bien à toi 🙂

      • catherine dit :

        Je pense que c un melange de communication et de pudeur (de silences lorsqu’il le faut pour protéger l’autre un peu) et d’humour qui nous sauve pour l’instant! Nous sommes aussi passés par bcp de choses, nous sommes ensemble depuis très longtemps déjà c une bonne base à mon avis! Et puis essayer d’en rire même si c’est par certains mal vus . On a choisi aussi d’en parler à nos proches amis ils font nos coach en période de fiv soutenant et discrets à la fois! Chaque couple trouve sa recette… Une phase m’est venue ce soir en pensant à tout ça en regardant mon homme « chouchouter ce que j’ai, ce que je pourrai perdre à tout moment, au lieu de vivre pour qq chose dont je rêve mais qui peut etre n’arrivera jamais » . De plus en plus aussi on y pense « et si on restait que tous les deux ça serait comment? »
        Je t’embrasse! Tiens moi au courant si tu en as envie pour le rdv de juillet 😉
        Catherine

      • Cloudy dit :

        Un bien joli message d’amour 🙂
        Merci Catherine pour ton partage d’expérience ici, qui me touche et m’aide.
        Je t’embrasse

  2. Anne-So dit :

    Ah, ça, le secret…. Peut-être d’arriver à maintenir une intimité dans la confiance ?
    Sinon, mince pour tes cousins.. je n’ai pas vécu la séparation de proches ou de personnes que j’ai vues se marier, mais j’imagine que ça doit être bouleversant…

    • Cloudy dit :

      Oui déstabilisant tous ces changements qui arrivent à quelques semaines d’intervalles et qui nous obligent à serrer les rangs pour faire face. Je suis heureuse de notre découvrir unis pour soutenir chacun. La famille c’est ça aussi.
      Intimité et confiance, des ingrédients sources de réussite, sûrement 🙂

  3. folène dit :

    Ton message me fait réfléchir, car je traverse actuellement une période de doutes. Moi aussi je suis souvent en alerte, car j’ai déjà vécu 13 ans avec quelqu’un, j’ai vu nos projets s’éloigner, notre amour d’étioler, et puis nous nous sommes finalement quittés, en bon terme.
    Depuis 10 ans que je suis avec mon homme, j’ai depuis quelques années des doutes. Au début, j’avais peur qu’il ne m’aime plus, j’étais jalouse. Cela s’est accentué il y a quelques mois. Depuis quelques temps, je lui repproche certaines choses, et je suis exigeante, trop. Je le sais. Depuis peu, me voilà attiré par un autre homme. Là, je me dis « attention » c’est une alerte, ca veut dire que quelque chose cloche. Alors, aujourd’hui, je ne sais pas comment aborder le sujet avec lui, mais il va falloir que je le fasse, car je tiens à lui et j’aimerais encore passer de nombreuses années avec lui.
    Je pense qu’il n’y a pas de formule miracle pour vivre longtemps avec la même personne, tu as raison d’entretenir la flamme et de secouer le quotidien…

    • Cloudy dit :

      Ma chère Folène, merci de laisser un message ici. Je sais quelques uns de tes tourments… Se réserver du temps à 2, pour se dire, s’ouvrir à l’autre, ce n’est jamais aisé mais un acte sans doute vital lorsqu’une alerte survient.
      Namoureux et moi avons connus tant de tourments déjà et d’obstacles dans notre court vie à 2, c’est la parole, les petits pas l’un vers l’autre qui nous ont permis de tenir.
      Je pense fort à toi et ne doute pas que vous sortirez tous 2 grandis de ce qui vous arrive aujourd’hui.
      Je t’embrasse fooooort

      • folène dit :

        Merci pour ton message. Depuis, rien n’est encore dit entre nous et j’attends l’heure propice. J’ai essayé de parler avec lui, mais je n’arrive toujours pas à parler vraiment. Pas facile de tout dire à l’autre, sans mettre le couple en danger. Quel art difficile.

      • Cloudy dit :

        Tu sauras quand c’est le bon moment, quand tu te sentiras prête. Il n’y a que toi pour savoir, je ne saurai et ne me permettrai pas de te donner des conseils.
        Je ne pense pas que l’on puisse tout dire, certaines choses méritent d’être partagées, d’autres pas. A quoi bon créer des éraflures quand cela n’est pas absolument nécessaire ?
        Oui la communication bienveillante est un art, je te rejoins. Vivre en couple n’est pas toujours aisé, pou autant quand on aime, cela mérite que l’on se batte.
        Je t’embrasse fort 🙂

  4. Esterina dit :

    C’est douloureux en effet, que faire si ce n’est accepter leur décision… quand à la durée de vie d’un couple qu’en dire !!! à chacun sa méthode …je pense qu’il faut être soi, ne pas s’oublier, ne pas oublier l’autre non plus…mais que cette vie est faite de compromis, de beaucoup d’amour pour pardonner et une sacré dose d’humour pour supporter…Hélas on sait que l’on est vraiment « un couple » lorsque l’on à souffert l’un par l’autre et l’un pour l’autre….
    des pensées chaleureuses.

    • Cloudy dit :

      Nous n’avons pas à intervenir, tu as raison. Il nous faut respecter les choix de chacun, car nous ne partageons ni l’intimité ni le quotidien de ces couples que nous aimons tant. Nous nous tenons tout près, pour écouter, aider, si l’on peut.
      Je t’embrasse 🙂

  5. Pierre dit :

    Une question s’est imposée à moi, après avoir énormément réfléchi sur le couple (25 ans de mariage) : d’où vient notre volonté qu’il dure ? Pourquoi vouloir tenir contre vents et marées ?

    Nos vies sont longues, nous évoluons, nos aspirations respectives peuvent devenir divergentes. Pourquoi rester ensemble si ça devient trop compliqué ?

    Il me semble que lorsqu’on accepte l’idée que la durée ne va pas de soi, que l’entente durable a quelque chose d’exceptionnel et de rare… alors la séparation perd son côté dramatique. Elle reste cependant bouleversante et, je crois, jamais anodine.

    • Cloudy dit :

      Je connais ton cheminement Pierre et je te remercie d’être passé ici :))
      Il me semble néanmoins, pour que les choses soient plus faciles, que les 2 partenaires doivent être au même niveau de cheminement et de maturité affective. Ce qui n’est pas toujours le cas.

  6. siams dit :

    Les séparations font aussi partie de la vie ..
    elles nous permettent bien souvent d’avancer

    Choisir ce qui est bon pour soi ….quelle liberté !
    mais
    savoir choisir c’est aussi avoir le courage de renoncer ..
    renoncer peut être tout simplement à des schémas qu’on s’impose

  7. Anouchka dit :

    Il est toujours perturbant de voir un couple aimé se déchirer, cela nous renvoie à nos propres angoisses………
    Que dire du couple que tout le monde n’ai dit ?
    Vingt ans de vie de couple pour moi, des bonheurs, des malheurs, une séparation, des tentations, une réconciliation, qu’est-ce qui fait que nous sommes toujours ensemble au bout de 20 ans? Je crois franchement qu’aimer l’autre c’est l’aimer une fois les illusions perdues, mon mari m’a vu au pire de ce que je pouvais être , je l’ai vu au pire de ce qu’il était à ce moment là et lorsque ces moments de crise arrivent on sait, on sait si l’on aime l’autre pour ce qu’il est (en bien comme en mal) ou pour ce que l’on imagine de lui, de ce qu’il pourrait vous apporter etc….
    Une fois que l’on peut dire « je t’aime malgré tout », pour moi c’est là que l’amour profond commence et tant pis s’il faut faire avec la routine, la trop grande connaissance de l’autre, le manque de libido, on s’aime malgré tout………
    Voilà, ce n’est que ma propre petite expérience, elle vaut ce qu’elle vaut mais peu de couples ont réussi à reconstruire comme nous l’avons fait je crois.
    Gros bisous doux à toi

    • Cloudy dit :

      Merci ma Anne pour ton passage ici.
      Chaque expérience vaut ce qu’elle vaut et mérite d’être partagée 😉
      Oui cette situation est perturbante mais nous sommes des adultes en mesure de prendre le recul nécessaire. Ce qui m’inquiète plus ce sont les enfants, les filles encore petites.
      Des bizettes 🙂

      • folène dit :

        Quelques fois, j’ai envie de partir, égoistement… Partir quelques jours pour me retrouver, moi. Ce qui me retient, ce sont mes filles. Je n’ai pas envie de les voir souffrir. Et en même temps, je me dis qu’elles sont comme des éponges et ressentent la moindre de mes tristesses.

      • Cloudy dit :

        Partir quelques jours, pour se retrouver, faire le point pour soi ne peut être égoïste. Je ne vois pas exactement les choses ainsi. Peut être parce que je n’ai pas d’enfants, peut être aussi parce que j’ai été élevée par une maman qui n’a jamais renoncé à être aussi une femme et qui m’a inculqué très nettement ce genre de choses.
        Les enfants comprennent tout, pour peu qu’on l’on explique correctement les choses et pour t’avoir vue évoluer avec elles, je sais à quel point tu es une maman attentive. Je crois que les enfants sont heureux de voir leur parent heureux.
        Se préserver, prendre soin de soi ne peut avoir que des répercussions sur notre quotidien, pour le vivre sans trop de heurts et en sérénité.
        Écoutes toi, mets toi au centre de ta vie et tes besoins, les réponses se présenteront à toi d’elles mêmes.
        Douces pensées :))

En direction du Cloudy World

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s