Ecran de fumée

Est ce l’hiver qui insidieusement m’étreins dans ces griffes, à un point tel que tout me devient pesant et insupportable.

Je lutte contre des nuits sans sommeil, des crises d’angoisse.

Mon corps se traine, quant à mon esprit il ne tourne plus très rond.

Comme cette société d’ailleurs que je ne comprends plus.

Est ce mon travail qui de jour en jour et de plus en plus me fait côtoyer la misère, qui me rend fragile, en colère.

Il me semble que tout, lentement se délite, s’effrite dans un assourdissant silence…

Publicités

25 réflexions sur “Ecran de fumée

  1. Moune dit :

    Décidément, comme moi ton boulot t’abime… C’est vraiment très difficile d’être au coeur des problèmes qui détruisent la France à petit feu dans une indifférence quasi-générale. J’ai des collègues fatalistes qui m’expliquent que c’est comme ça, la crise est mondiale et on ne peut rien faire… J’ai tellement envie de les secouer !
    C’est toi qui me remontait le moral il y a quelques jours ! 😉
    Concentrons nous sur l’essentiel… Comment va notre vie, la vraie, celle qui commence après 18 h… Et limitons nos préoccupation à ceux qui nous sont chers…
    oui oui, plus facile à dire qu’à faire… On ne s’improvise pas égoïste…
    Bises ma Cloudy !

    • Cloudy dit :

      Que oui c’est difficile ! Tant de talents gâchés,d’argent gaspillé, tant de personne que l’on maltraite. Il m’arrive de penser que les personnes de mon secteur professionnel n’ont ni clairvoyance ni courage et ça me ronge. Je n’ai pas fait tout ça pour ça ! L’humain se gomme au profit du produit, de la marge, du chiffre d’affaires.
      Quelle société préparons nous pour nos enfants et que vont ils penser de nous ?
      Mon moral est fluctuant… tu as raison, regardons là où le soleil pointe le bout de son nez et rayonne.
      Je t’embrasse 🙂

  2. Anouchka dit :

    Ben ma belle je vois que ce n’est pas la forme du tout, ce qui explique ton silence sur ton blog……………
    Sais-tu déterminer ce qui déclenche tout ceci en toi ? Continue-tu à voir un spécialiste qui pourrait t’aider ?
    Je pense à toi fort, je suis là si le besoin de parler se fait sentir.
    Gros bisous doux

    • Cloudy dit :

      Merci d’être toujours là ma Anne. Oui à toutes tes questions. Mais mon corps ne suit plus, il lutte, il se bat contre des moulins à vent…
      Je pense bien à toi aussi 🙂

  3. sarah dit :

    contente de te lire…quand même…
    je partage ton dégoût de cette société matérialiste, consumériste, de rentabilité ….
    regardons vers la poésie, la différence, l’autrement… je sais parfois nos états d’âme (et la réalité) ne nous le permettent pas…
    courage Cloudy, je t’embrasse.

    • Cloudy dit :

      😉
      J’espère que tes vacances ont été bonnes :))
      La tête dans le guidon, par définition ce n’est pas très poétique… Je suis bien incapable de prendre du temps pour moi.
      Il n’y guère que la littérature pour me faire décrocher un peu.
      Je vais m’y remettre.
      Des bizettes 🙂

    • Cloudy dit :

      Merci Sandrine pour ton voyage jusqu’ici. Ton blog regorge de trésors !
      Pour tout te dire, lorsque j’ai vu la neige ce matin… mes épaules se sont affaissées et mon moral en a (encore) pris un coup…

  4. Delph dit :

    Oh ben alors :(( On a toutes des moments plus ou moins difficiles mais là quand même tu n’as pas du l’air en forme miss Cloudy. J’espère que le printemps qui arrive très vite va te redonner le sourire.
    Je t’embrasse

  5. gballand dit :

    A travers ce texte, on a effectivement l’impression que la déprime vous gagne. Attention danger ! Créer devrait être une bonne façon de « penser à côté »;)

  6. Hermione dit :

    L’essentiel n’est pas au boulot, tourne-toi vers autre chose. Je sentais bien qu’il y avait quelque chose, alors que je cliquais chaque matin sur « Cloudy » et que j’arrivais toujours sur la même page. Tu m’as manqué 😉

  7. well11 dit :

    Suis un peu comme toi même si je ne côtoie pas pas directement tout ça.
    Je fais la tortue, ces jours-ci mais il arrive aussi que mon corps ne suive plus. Le printemps va t’il faire passer tout ça ? Biz et pensées de soutien

  8. Anne-So dit :

    Prends soin de toi, Cloudy, prends soin de toi. Oui, l’hiver qui se traîne, la grisaille ambiante n’aident pas. Je sais à quel point il est parfois nécessaire de mettre de la distance avec son travail, mais il le faut, au moins un minimum. Allé, tu me fais la liste de ce qui te fait du bien, et tu la mets en pratique, point par point, à ton rythme !! 🙂

  9. Esterina dit :

    Comment ne pas être dégoûtée de cette société ou le paraître, l’argent sont les maîtres mots…quand on entend ce que l’Europe envisageait de faire subir au Chypriotes…A qui le tour ensuite…ah les sans grades ont bien du souci à se faire…mais continuons de résister chacun à sa manière…ta vie professionnelle est riche et au moins à du sens…
    Ne perds pas courage Cloudy…mais protège toi !!!! une tite carapace….
    des bises

  10. Bonheur du Jour dit :

    La vie est difficile en ce moment, pour beaucoup d’entre nous. Le travail n’est pas toujours évident, surtout quand on est confronté à la misère, à l’exclusion, à la maladie. Il faut trouver courage et puiser de nouvelles ressources dans les petites choses du quotidien.

En direction du Cloudy World

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s