Ecran de fumée

Est ce l’hiver qui insidieusement m’étreins dans ces griffes, à un point tel que tout me devient pesant et insupportable.

Je lutte contre des nuits sans sommeil, des crises d’angoisse.

Mon corps se traine, quant à mon esprit il ne tourne plus très rond.

Comme cette société d’ailleurs que je ne comprends plus.

Est ce mon travail qui de jour en jour et de plus en plus me fait côtoyer la misère, qui me rend fragile, en colère.

Il me semble que tout, lentement se délite, s’effrite dans un assourdissant silence…

Publicités