L’incendie de la carte bleue

Février, le début de mois de tous les dangers.

– Achat d’une robe. Si j’en ai besoin ? Nan ! Il y en a 3 qui dorment dans ma penderie… Mais, je la mettrai pour la Saint Valentin ( peut être ?).  Ardoise 29,90 (oui mais elle est belle et je l’ai eue en soldes !!!)

– Achat de produits de beauté… dont 2 rouges à lèvres. 2 de plus, qui vont rejoindre les autres, quasi orphelins, car comme je te le disais précédemment, je ne suis pas une pro dans le choix des couleurs de rouges à lèvres. Achat compulsif = no comment = 35 euros (arrondis)

– Achat d’élixirs minéraux pour affronter ce mois qui va être looooong + cure contre les jambes lourdes + cure contre le dessèchement de la peau. Total 40 euros, oui mais je le vaux bien.

– Achat de 2 cadeaux pour la Saint Valentin (que nous ne fêtons pas, parce que « nous on est pas comme les autres », re no comment). Je disais donc, une plaquette de chocolat en forme de cœur pour nous 2 (oui carrément ridicule mon effort pour faire fonctionner l’économie française) + une box d’épicerie fine pour Namoureux. Soit 32 euros.

– Achat d’un cadeau pour les 40 ans de cousine préférée et son homme. F(r)acture 70 euros, olé !

– Passage chez le coiffeur et chez l’esthéticienne (rapport que c’est bientôt  la Saint Valentin) = 54 euros

TOTAL GÉNÉRAL ARRONDI de toutes ces petites folies = 260 euros (à la louche)

Une chance que j’aime les pâtes moi dis donc…

Publicités