Un parfum de soufre

Il y a deux ans, je change de gynéco et sur les conseils d’une connaissance, m’adresse à une praticienne qui semble avoir pignon sur rue.  Âgée de plus de 50 ans, (et à tort) elle me rassure.

Peu d’échanges sur mes antécédents familiaux, sur mon état de santé actuel. Elle me prescrit néanmoins un bilan sanguin, ce qui tend à me rassurer un peu. Puis, elle prend la décision de me changer de pilule, pour m’en prescrire une nouvelle « générationnelle ».

A l’issue du 1er premier mois, je commence à trouver mes jambes lourdes et à avoir de manière très régulière des maux de tête. Maux auxquels je ne donne pas trop d’importance et sur lesquels je ne m’arrête pas. Je mets cela sur le compte du stress et d’un mauvais flux sanguin.

Au cours du 3ème mois, je n’ai presque plus mes règles. En plus des jambes lourdes, des céphalées, s’ajoutent le souffle court et les seins douloureux.

Confiante, jusque là je n’ai jamais lu le volet « effets indésirables ». Lorsque je m’y résous, je découvre que j’ai à quelque chose près l’ensemble de ces « effets détestables ». Je complète par des infos que je prends sur internet, ce que je ne fais jamais en temps normal.

Le tout cumulé, je suis inquiète.

Je prends dare dare RDV chez la gynéco, laquelle s’offusque de mon « accusation » en direction de la fameuse pilule. En aucun cas il ne pourrait s’agir de la pilule, je dois être trop stressée (!), personne jusque là ne lui a fait de retours quant à ce contraceptif. Ma situation personnelle et professionnelle n’est elle pas tendue ? Aucun examen ne m’est proposé, il faut que je me « détende » et que je laisse les professionnels faire ce qu’ils ont à faire (!!).

Au cours du 4ème mois, je consulte pour tout autre chose mon médecin de famille. Je lui expose la situation globale et partage mon inquiétude quant à cette pilule. Lorsque j’énumère les symptômes, l’informe que j’accuse + de 5 kg et donne le nom du contraceptif, elle me conseille le soir même de la stopper et me prescrit une nouvelle prise de sang et une nouvelle pilule.

So what ?

Je ne suis pas médecin et encore moins spécialiste, je sais qu’il ne faut pas hurler avec les loups, ni céder à la peur. Pourtant,  je me questionne et ne suis pas très étonnée des dernières informations révélées sur les pilules de 3ème et 4ème génération. Le fait qu’elles ne seront bientôt plus remboursées ajoute au malaise.

6 réflexions sur “Un parfum de soufre

  1. mimi dit :

    Même histoire pour moi lorsque que j’ai posé la question à mon gynéco, il s’est carrément mis en colère en disant que toute cette polémique était un mensonge de journalistes et que je devais continuer à prendre la pilule M…..dia.
    Etrange….ça me le Distilbène prescrit pendant de nombreuses années par les gynéco alors qu’aux USA il était interdit depuis longtemps…

  2. La Noiraude dit :

    Tiens, tiens. Ma gyneco m’a forcé la main pour laisser tomber Adepal qui me convient parfaitement au profit de Jasminelle, une pilule diurétique, parce que vu mon « état », ça ne pourra m’être que bénéfique. J’ai déjà pas trop apprécié la remarque. Moi qui suit réglée comme du papier à musique, du jour au lendemain, règles irrégulières. Je suis même restée trois mois sans avoir mes règles du tout. Je ne lui ai pas demandé son avis, je lui ai dit ce que je pensais de sa pilule miracle et j’ai squatté son bureau jusqu’à ce qu’elle me fasse une nouvelle ordonnance de mon ancienne pilule. Depuis, tout est rentré dans l’ordre. Et j’ai changé de gynéco.

  3. Julie M. dit :


    Je n’ai pris la pilule que 6 mois dans toute ma vie.
    C’tait il y a plus de 20 ans.
    Vu les effet qu’elle a produit sur moi j’ai préféré m’en passer. Entre autre un effet irréversible qui fut un assèchement des yeux et des micro ulcères sur la cornée…

    Je n’ai plus jamais pris de contraceptifs, mon instinct me poussant à les considérer comme néfastes pour ma santé et anti-naturel au possible.

    J’ai 42 ans et je n’ai jamais eu de grossesse non désirée (j’ai 4 enfants)
    et le père d emes enfants avec qui je suis depuis 18 ans… n’a presque jamais utilisé de préservatif.

    J’ai lu aussi des articles sur ces pilules de 3ème et 4ème (et les autres?) génération…
    et sans vouloir être alarmiste, on sait bien que l’on apprends les dégâts (nous le grand public) que bien après… Certains savent déjà, mais il faut bien protéger les labo et écouler les stocks non?
    🙂

  4. www.patatipatatah2.canalblog.com dit :

    Perso, sur le coup de déremboursement, je trouve ça très hypocrite… C’est néfaste ou pas ? Dans ce cas là on retire du marché. Mais qui va en pâtir, devinez ?
    Perso suis comme la voisine du dessus, un peu.
    Je n’ai pas pu prendre de pilule longtemps parce que j’ai du cholestérol. Mais pendant ce pas longtemps justement, j’avais déjà bien senti les « effets indésirables » : prise de poids, maux de tête, et j’en passe. Sans parler du dit taux de cholestérol… A la naissance de Zouzou mon gynéco d’alors m’a collé un implant : THE remède miracle pour les « personnes comme moi ». Total ? 11 kg de perdus et une bonne dépression. Et cet implant que plus personne ne voulait m’enlever, le gynéco disant que je faisais des manières. Heureusement, j’ai fini par trouver un médecin de campagne compatissant. Depuis ? J’ai encore réessayé les pilules de 28 jours mais y’a rien à faire, ça ne passe pas. Alors avec le SaPomme on fait comme la voisine du dessus…

    • Cloudy dit :

      Tout à fait d’accord avec toi pour le déremboursement. C’est en vous lisant ici et en allant sur des forums que je découvre (et à ma plus grande surprise) que la pilule, finalement, ce n’est pas aussi simple que ça et que les gynécos sont comme d’autres praticiens enfermés dans une toute puissance.
      C’est juste exécrable.

Répondre à Julie M. Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s