Gangnam style

Quand on est sur la corde, quand les larmes s’écoulent plus souvent à tort qu’à raison, quand on a envie de s’enfuir loin et seule, quand tout est source d’irritation, d’énervement voire de colère, c’est sans doute le signe.

J’ai mis plus d’un mois à trouver un psy (tu fais le lien avec le jeu de mot pourri du titre ?). Certains sont débordés, d’autres te gardent 15 minutes pour plus de 50 euros, d’autres encore te laissent t’échouer sur un divan sans te répondre (sais pas ce que c’est ça comme courant mais franchement !!!)…

Finalement, c’est elle que j’ai choisie.

D’abord parce qu’elle pouvait m’accompagner et que son cadre de travail de convient en terme de pratique : type d’échange, durée, tarif. Puis parce que son prénom est un appel au voyage et à l’Orient. Quitte à se voir toutes les semaines autant que ce choix repose sur des critères qui ne soient pas qu’objectifs.

Elle a un cabinet dépouillé, un immense bureau qui regorge de dossiers, de feuilles empilées. Dans la pièce , un meuble de salon, un canapé, des fauteuils, une table basse comme à la maison. Dans la salle d’attente de vieux magasines qui accusent 5 à 6 années d’ancienneté et qui tombent en lambeaux.

Des murs vierges, pas de tableau, pas de phrases de Freud nonchalamment exposées (comme j’ai déjà pu le voir ailleurs). Un lieu donc propice à la réflexion, à l’introspection, au voyage intérieur.

A la fin du premier rendez-vous, tu vas rire, lorsque je lui ai demandé quelle est son origine et qu’elle m’a répondu qu’elle est syrienne, je m’en suis voulu. Je m’en suis voulu d’aller l’emmerder avec les broutilles de ma vie alors que son peuple meurt dans l’indifférence générale. J’ai presque eu envie de la serrer contre moi, en signe de fraternité.

Quand je te dis que je suis un peu à l’est…

20 réflexions sur “Gangnam style

  1. Christelle2L dit :

    Comme ça doit être interessant pour elle ce sentiment de culpabilité qui doit en cacher d’autres.
    Car c’est ce que j’ai trouvé au bout de ce voyage introspectif encore inachevé .
    Professionnellement c’est vrai, ça permet de déjouer ce que réveille en nous toutes ces rencontres quotidiennes.
    J’ai pu vendredi par exemple envoyer paître une maman qui a fait irruption dans ma classe alors que j’étais en entretien avec les parents de clémentine. Aussi iirespectueuse que son fils.
    Grâce à ce voyage j’ai appris à dire « merde » sans culpabilité.
    Et bien ça me fait!!!

    • Cloudy dit :

      Pour tout t’avouer Christelle, je ne lui ai pas fait part de ce sentiment. Il y a fort à parier qu’elle aura à faire avec moi, comme elle me donnera de la matière…

  2. Anne-So dit :

    Tiens, ça fait quoi d’être à l’Est, plutôt qu’à l’Ouest ? 😉 (sérieux, je me pose la question ? Ca veut dire qu’on est super affûté, bien ancré dans la situation ??).
    Contente pour toi que tu aies trouvé la bonne interlocutrice.
    Tu sais, je crois que ces peuples qui souffrent sont tellement dans des problématiques de survie, que tout le reste passe à la trappe. Pour nous qui avons la chance de vivre dans la sécurité, hé ben, on se fait plus facilement rattrapés par nos petits démons intérieurs, c’est tout. Je ne pense pas qu’il y ait matière à culpabiliser (mais parfois à comparer, pour nous rappeler notre chance et en profiter).
    Bises, Cloudy !

    • Cloudy dit :

      SI j’étais affutée et bien ancrée, je ne me sentirai pas à l’est et à deux doigts de la dépression. Être à l’est pour moi c’est baigner dans un nuage de noirceur qui a peine à me quitter, c’est ressentir chaque chose comme une déflagration, qui ne me laisse que rarement indemne.
      C’est ma définition de « l’est ».Mais pour répondre à ta question fort intéressante Anne-So, je me suis rapprochée du dico des expressions qui nous livre ceci :
      “Si “être à l’ouest“ et “être à côté de la plaque“ ont un sens si apparenté, c’est que la dite plaque doit être tectonique. Il est donc inévitable que nous nous trouvions un jour ou l’autre à côté de la plaque qui dérive sans doute vers l’est.”
      Belle soirée 🙂

    • Cloudy dit :

      Ce voyage, je le sais, pour l’avoir déjà vécu est tout sauf un long fleuve tranquille… Mais je suis prête.
      Des bizettes 🙂

  3. MoO dit :

    Moi aussi à l’époque j’avais mis un temps fou à trouver une psy. J’ai erré de cabinet en cabinet avant celle qui m’a mené vers le bien être, vers l’apaisement et qui a clos nos entrevue (en tous cas, à cette fréquence) par cette phrase « magique » : Et si vous étiez moins sur votre dos MoO ?
    Bah oui tiens.
    Si j’intellectualisais moins tout et que je vivais « simplement » sans me demander si….

    Peut être que mon expérience te servira ou pas….
    Quoiqu’il en soit, je te serre fort.

    Bisettes

    • Cloudy dit :

      Je suis heureuse de te lire, heureuse de te savoir « par là », j’espère que tu vas bien ma MoO.
      Bien sûr que ton expérience me sert ! « Je t’écoute » et je sais, comme tu le dis, que chez moi tout est en « haut » et que les émotions ne retombent que très rarement. Mais je n’ai rien trouvé d’autre pour m’aider pour le moment.
      Je t’embrasse fort 🙂

  4. muriel dit :

    Qu’il est difficile ce voyage mais salutaire…
    Justement j’y pensais tout à l’heure je me disais que je devrais peut-être y retourner. Un peu, comme on décide de nouveau de faire un peu de sport…Mais bon, en pleine campagne pas facile…

    • Cloudy dit :

      J’habite aussi à la campagne Muriel, pour me rendre à ce RDV, je suis 2 fois plus longtemps sur la route qu’entretien avec elle. Mais je me fais ce cadeau 😉
      Belle semaine à toi

  5. Rouge dit :

    et moi j’aime bien quand tu es à l’est…
    et j’aime bien quand tes mots sourient de toi… 🙂

  6. Julie M. dit :

    Des bisous doux et des pensées pour ce voyage que j’ai renoncé à faire…
    Je me dis que l’hypersensibilité est inguérissable si ce n’est qu’elle s’atténue avec la peau qui se tanne à force des années… 🙂

  7. g2-2a14a34c3831a7857a3c0f259c90bc68 dit :

    bon je suis nulle en jeu de mot et bien sûr je n’ai pas saisi celui avec le titre sorry sorry.
    ce voyage je l’ai entrepris il y a plus de 10 ans, arreté, repris… il m’a offert la liberté d’être moi, c’est le plus beau voyage à faire… bon voyage !

    • Cloudy dit :

      Le Gangnam style est chanté par Psy… C’était un peu facile et tu pourras vérifier à travers cette démonstration à quel point moins aussi je suis aussi super nulle en jeux de mots 😉

  8. Delph dit :

    Voilà un beau cadeau que tu te fais miss! Tu as bien raison. Moi aussi je vais la voir une à deux fois par semaine parfois ! Je l’ai cherchée, j’en ai vu d’autres avant elle et il n’y a qu’avec elle que j’avance et que je ne répète plus les mêmes erreurs. Enfin.
    Je t’embrasse fort !

Répondre à Anne-So Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s