Les fées de ma semaine

Lundi

Pascaline, mon maitre ès sophrologie me devine à travers le peu de mots que je lui distille. Elle trouve l’exercice qui va me faire du bien et reposer mon corps. Pascaline, lorsque j’éprouve quelques difficultés, me considère avec une infinie bienveillance et m’encourage à m’exercer encore et encore. Et juste pour lui faire plaisir (et parce que ça me fait du bien), je m’y colle. Enfin et grâce à son soutien, mon corps va un peu mieux.

Mardi

Y. Je l’ai accompagnée il y a plusieurs années. Jeune maman rayonnante et déterminée, il lui a fallut quelques semaines seulement pour décrocher un poste à la hauteur de ses compétences et désirs. Puis, voilà qu’elle revient vers moi à la fin de l’été. Elle a perdu 15 kg… et le père de ses enfants s’est envolé. Elle n’est plus qu’une ombre, une femme fragile et à fleur de peau. Elle participe au collectif que je mène depuis plus de 3 mois. Et enfin, je la retrouve, telle que je l’avais perçue. Femme et mère courageuse. Dans le groupe, elle se révèle meneuse, une femme qui sait crée une dynamique, qui soutient les autres. Elle force mon respect par sa justesse et son implication. Je la sens sur le chemin…

Jeudi

Louise, ma coiffeuse a le don de sublimer ma couleur de cheveux et de mettre de l’ordre avec brio dans la touffe qui jusque là me servait de casque. Grâce à elle, je me sens belle avec cette coupe asymétrique qui me ressemble. Me voilà avec une coupe digne de ce nom.

Delphine, après les mots échangés, la voix. Une fée du blog.

Vendredi

Copine de formation. Lorsque nous nous sommes vues, il y a plus de dix ans, j’ai pensé (insolente que j’étais) qu’elle et moi ça ne le ferait pas. C’est avec elle finalement que j’ai gardé les liens les plus vrais et vivaces. Nous déjeunons tous les deux ou trois mois pour nous parler de nous et rien que de nous. La voir me remet toujours la patate. Elle fait partie de ces êtres que j’appelle « de lumière », de ceux qui inspirent et apaisent.

L’ONU, qui enfin, esquisse un pas en direction d’un statut pour la Palestine.

Publicités

14 réflexions sur “Les fées de ma semaine

  1. Anne-So dit :

    Tu es bien entourée. C’est beau et important. Et chapeau de reconnaître la magie de ces moments, de ces relations, de voir la féérie chez d’autres, d’avoir ce recul, cette clairvoyance et cette justesse, j’en suis sûre. J’ai été particulièrement émue par le récit sur cette jeune maman en recherche d’emploi, que tu décris si bien.
    Encore une fois, ton billet m’inspire. Quelles sont mes propres fées….
    Ici, début tout pourri de week-end. Un enfant malade, mon homme qui part (encore) pour 3 jours demain matin, et en plus, plus tôt que prévu, des engueulades, le manque de reconnaissance (dont j’arrive à ne presque plus avoir besoin quand ça va bien, mais quand c’est dur pour moi comme ce soir, ben merde…)….
    Aurais bien besoin d’une bonne fée, moi aussi 🙂
    Heureuse de te lire.

    • Cloudy dit :

      Merci Pour ton message Anne-So.
      Si je ne veux pas me laisser envahir par cette morosité qui me colle décidément à la peau, il me semble absolument nécessaire de reconnaitre tout ce que j’ai, qui m’entoure, qui me fait du bien, qui me fait avancer. Reconnaitre l’autre, au fond, c’est se reconnaitre un peu soi 😉
      J’ai pour cette jeune femme, dont je parle ici, au delà de l’admiration, une affection protectrice. Il y a dans mon métier des rencontres qui font (encore) que je m’y accroche, que je me sens utile.
      Je te souhaite un très beau we, malgré toutes ces petites choses qui viennent le froisser.
      Sois ta fée, chère Anne-So 🙂

      • Anne-So dit :

        Oui, c’est ce que j’essaie d’être régulièrement pour moi aussi… En l’occurence, j’ai usé de ma baguette magique (hum et de ma CB quand même aussi) pour faire apparaître un nouveau chouette kit dans ma boîte aux lettres ce matin, et ça m’a fait beaucoup de bien ! 🙂

    • Cloudy dit :

      Nous avons tous des fées ! Un jour, je vous parlerai de mes Merlin, parité oblige !
      Les fées ont des ressorts, comme vous le savez, multiples allez savoir où elles vont cacher tous leurs pouvoirs : une main posée sur l’épaule, une parole réconfortante, dans l’insignifiant, comme dans le très grand 😉

  2. Julie M. dit :

    Mes fées à moi sont celles qui se cache dans la nature et que l’on peut voir en s’y promenant attentif et silencieux… 🙂

    • Cloudy dit :

      Merci de venir par ici bonheur du jour. Oui à chaque jour une rencontre, de quoi se réjouir 🙂
      J’ai eu une semaine riche en bonheur du jour 😉

En direction du Cloudy World

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s